Actualisé 29.07.2016 à 17:05

SyrieUne maternité soutenue par une ONG bombardée

L'hôpital dans lequel travaillaient des membres de Save the Children a été frappé par une attaque aérienne.

Un bâtiment touché par des frappes aériennes, à Idleb, ville voisine d'Alep.

Un bâtiment touché par des frappes aériennes, à Idleb, ville voisine d'Alep.

photo: Reuters/Photo d'illustration

Une maternité située dans un secteur tenu par les insurgés dans la province d'Idleb (nord-ouest de la Syrie) a été fortement endommagée vendredi par un bombardement, a rapporté l'ONG caritative Save the Children, qui soutient cet établissement. Aucun bilan n'a été rendu public concernant des victimes.

Cette maternité est la seule à fonctionner dans un rayon d'une bonne centaine de kilomètres. Environ 340 bébés y sont nés au mois de juin, a ajouté le porte-parole de Save The Children.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a également affirmé qu'un hôpital dans la localité de Kafar Takharim, dans la province d'Idleb, avait été bombardé et n'était «quasiment plus opérationnel après avoir subi des destructions». L'ONG fait état de blessés. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!