Prison grecque: Une membre des «Panthères roses» s'évade
Actualisé

Prison grecqueUne membre des «Panthères roses» s'évade

Une membre présumée des «Panthères roses», un réseau spécialisé dans le vol de bijoux, s'est enfuie jeudi d'une prison de haute sécurité près d'Athènes grâce à un complice armé.

La Serbe de 43 ans s'est échappée avec l'aide d'un homme qui est entré dans la prison de Korydallos en affirmant livrer du matériel à des prisonniers chargés de travaux de peinture.

L'homme a brandi une arme à feu et assommé une garde qui tentait de l'arrêter, selon l'agence de presse.

La femme avait été arrêtée en mars dans un quartier de la banlieue nord d'Athènes, dans un appartement où la police avait trouvé des déguisements, une arme à feu, du matériel pour effectuer un cambriolage et de faux passeports. Quelques heures plus tôt, deux hommes serbes, âgés de 20 et 36 ans, avaient été arrêtés dans un autre quartier de la capitale grecque après une fusillade avec la police.

Vols en Suisse

Ces trois personnes sont suspectées d'appartenir à la bande des «Panthères roses», qui aurait mené plus de 150 opérations dans divers pays dont la Grande-Bretagne, Dubaï, le Japon et la Suisse, selon des informations de presse.

Leur surnom leur a été donné par des policiers britanniques après un vol perpétré à Londres en 2003. Un diamant volé avait été dissimulé dans une crème de beauté comme dans l'un des films à succès de la série «La panthère rose» («The Pink Panther») de l'Américain Blake Edwards.

(afp)

Ton opinion