Une mère condamnée pour négligence envers sa fille
Actualisé

Une mère condamnée pour négligence envers sa fille

Le Tribunal correctionnel de Vevey a reconnu hier une femme coupable d'avoir mis en danger
la vie de son enfant.

Tandis que la maman s'occupait de son second enfant en bas âge, sa fille de 2 ans et demi avait failli se noyer dans un bassin au parc de l'Arabie, le 15 juillet 2006. L'enfant avait été retrouvée inanimée dans la pataugeoire de 50 cm de profondeur, située à moins de 10 m de la mère. Sans activité cardiaque ni respiratoire, elle n'a été sauvée que grâce à l'intervention rapide de deux médecins qui se trouvaient sur place par hasard.

Coupable de lésions corporelles graves par négligence envers sa fillette. Le Tribunal correctionnel l'a cependant exemptée de toute peine, mais elle devra s'acquitter d'un quart du montant de la facture du procès.

Pour la Cour, la peur ressentie par la mère, «violemment secouée» par l'accident, constitue une «sanction suffisante», qui rendrait «disproportionnée» la condamnation à une peine. Le ministère public avait requis une peine de 10 jours-amendes, mais s'est dit satisfait du verdict. La défense avait demandé l'acquittement.

A l'audience, la mère a expliqué qu'elle pensait que sa fille allait s'amuser dans le parc de jeu qui borde la pataugeoire dans lequel elle avait l'habitude de jouer. Selon elle, son enfant n'aime pas l'eau. Hospitalisée plusieurs jours, la fille ne souffre d'aucune séquelle. La Cour a retenu que sa vie a été mise en danger en raison d'une négligence coupable de sa mère, qui aurait dû la surveiller ou la faire surveiller.

Frédéric Nejad/ats

Ton opinion