Actualisé 31.05.2006 à 12:08

Une mère tue son enfant de 18 mois

Le drame secoue la paisible région de la Veveyse fribourgeoise: une ressortissante thaïlandaise de 40 ans a tué son enfant de 18 mois.

La mère, qui souffre de troubles psychiques, avait fugué de l'Hôpital de Marsens. L'enfant a été retrouvé mort hier peu avant midi, dans la maison familiale que la meurtrière occupait avec son ami. Le bambin gisait sur le sol de la chambre à coucher. Les circonstances de sa mort restent obscures. Selon les enquêteurs, la mère n'a pas utilisé d'arme.

Le corps de l'enfant a été découvert dans la chambre d'une maison familiale, hier vers 11 h 50, dans un village du district de la Veveyse (Sud fribourgeois). «Un membre de la famille» a prévenu la police, qui s'est rendue sur place, a indiqué le juge d'instruction Patrick Genoud dans un communiqué.

Les agents ont constaté que l'enfant gisait sur le sol d'une chambre à coucher. Malgré l'intervention de la REGA et des ambulanciers, le médecin n'a pu que constater le décès du petit garçon.

Selon les premiers éléments de l'enquête, la mère, une ressortissante thaïlandaise de 40 ans, a tué son enfant. Elle vivait dans cette maison avec son compagnon, le père de l'enfant. Elle a été arrêtée près du lieu du drame et placée en détention dans un établissement adapté à son état.

L'enquête a aussi permis d'établir que la femme avait fugué dimanche soir de l'hôpital psychiatrique de Marsens. Elle est rentrée à son domicile lundi. Selon le médecin légiste, elle aurait tué son enfant dans la nuit de lundi à mardi «d'une façon encore peu claire».

Toutefois, les enquêteurs excluent l'utilisation d'une arme à feu ou d'une arme blanche. Une autopsie sera pratiquée demain afin de déterminer l'heure et les causes du décès. Une cellule psychologique a été mise en place pour soutenir la famille.

La police ne souhaite pas divulguer le nom du village ni donner des informations sur le père de l'enfant.

(ats/ap)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!