Justice: Une mesure de semi-liberté accordée au rappeur Joey Starr
Actualisé

JusticeUne mesure de semi-liberté accordée au rappeur Joey Starr

Une mesure de semi-liberté a été accordée jeudi au rappeur Joey Starr, l'un des deux chanteurs du groupe NTM, incarcéré depuis juin à la maison d'arrêt de Fleury-Mérogis (Essonne) après une condamnation à six mois de prison ferme pour violences volontaires

Cette mesure doit prendre effet "la semaine prochaine", selon Me Christian Saint-Palais, qui n'a pas pu préciser où le rappeur serait placé en semi-liberté.

Joey Starr, Didier Morville à l'état-civil, 42 ans, a été condamné le 12 juin par le tribunal correctionnel de Paris à deux ans d'emprisonnement dont 6 mois ferme et placé sous mandat de dépôt pour "violences volontaires avec menace d'une arme et destruction de bien privé".

Il était accusé d'avoir donné des coups de hachoir sur la voiture d'un groupe de quatre à cinq personnes au petit matin début juin, à proximité d'une boîte de nuit du quartier de la Bastille à Paris.

Le rappeur doit également purger une peine trois mois de prison, après avoir été condamné en février 2009 pour des violences conjugales, selon Me Saint-Palais.

Du fait de son incarcération, le rappeur n'avait pu assurer une série de concerts estivaux de NTM.

(afp)

Ton opinion