Actualisé 04.12.2006 à 09:35

Une ministre italienne en grève de la faim pour l'euthanasie

La ministre italienne du Commerce extérieur Emma Bonino a commencé une grève de la faim de deux jours pour apporter son soutien à un homme de 60 ans qui réclame depuis plusieurs mois le droit de mourir.

L'homme est atteint de dystrophie musculaire.

Se faisant filmer immobilisé sur son lit en septembre dernier, Piergiorgio Welby avait rouvert en Italie le débat sur l'euthanasie en lançant un appel désespéré au président de la République Giorgio Napolitano pour lui réclamer le droit de mourir.

Le 1er décembre, les avocats de Piergiorgio Welby ont déposé auprès du tribunal civil de Rome un «recours en urgence» pour demander que le respirateur artificiel du malade soit débranché.

«J'entends contribuer personnellement à la campagne non violente lancée par l'Association Coscioni pour Piergiorgio Welby, avec deux jours de grève de la faim lundi et mardi», a annoncé la ministre Emma Bonino dans un communiqué transmis par la presse lundi.

Huit personnes ont déjà entamé il y a huit jours une grève de la faim pour soutenir M. Welby dans son combat et dénoncer la loi actuelle qui considère l'euthanasie comme un délit passible de prison.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!