Allemagne: Une ministre mise en cause après le vol de sa voiture de fonction en Espagne

Actualisé

AllemagneUne ministre mise en cause après le vol de sa voiture de fonction en Espagne

La ministre allemande de la La ministre allemande de la santé Ulla Schmidt s'est fait voler sa voiture de fonction dans le sud de l'Espagne où elle passait ses vacances. Cet incident a suscité de nombreuses interrogations en Allemagne et de vives critiques à l'encontre de la ministre sociale-démocrate.

Des inconnus se sont introduits dans le logement du chauffeur de Mme Schmidt près d'Alicante où ils ont dérobé les clés de sa Mercedes.

Le ministère de la santé a pris soin de préciser que Mme Schmidt utilisait cette voiture pour se rendre à des rendez-vous officiels, notamment dans des maisons de retraite, des hôpitaux et des écoles fréquentés par des ressortissants allemands. La ministre avait loué à ses frais un véhicule pour ses déplacements à titre privé.

Critiques

»Mais comment se fait-il que la Mercedes Classe S de la ministre était en Espagne?», s'interrogeait toutefois dimanche le journal Bild am Sonntag, résumant ainsi l'opinion générale dans un pays très attaché à la bonne gestion des deniers publics.

Le président de la commission budgétaire du Bundestag, Otto Fricke, a d'ailleurs réclamé que la ministre s'explique devant les députés. «Je souhaite savoir pour quels rendez-vous Mme Schmidt a eu besoin de sa voiture et de son chauffeur à Alicante et pourquoi il n'était pas possible que l'ambassade lui fournisse un moyen de transport», a souligné le député libéral (FDP).

La Fédération des contribuables a aussi indiqué vouloir adresser un courrier à la ministre. «Nous exigeons des explications: pourquoi une voiture de fonction a-t-elle parcouru près de 5000 km à travers l'Europe? L'argent des contribuables ne doit pas être dilapidé juste pour satisfaire le confort de transport d'une ministre», a souligné son dirigeant Reiner Holznagel, dans «Bild am Sonntag».

Des précédents

En 2002, le ministre de la Défense, Rudolf Scharping, avait provoqué un scandale pour avoir utilisé à répétition des avions de la Bundeswehr, l'armée allemande, pour rejoindre sa compagne sur l'île espagnole de Majorque. Il avait ensuite été limogé du gouvernement en raison de l'accumulation de plusieurs scandales.

La même année, plusieurs députés avaient démissionné après avoir utilisé à des fins privées des primes aériennes (miles) accumulées lors de déplacements professionnels.

(ats/afp)

Ton opinion