Enquête: Une minorité de femmes satisfaites de leur vie sexuelle
Publié

EnquêteUne minorité de femmes satisfaites de leur vie sexuelle

Une étude menée auprès de plus de 6000 femmes par le magazine «Annabelle» le révèle: une majorité de femmes de moins de 35 ans se décrivent comme féministes. Peu d’entre elles sont pleinement satisfaites de leur vie sexuelle.

par
pam/jbm
Seules 29% des femmes ayant répondu à l’enquête se disent pleinement satisfaites et 27% vivent leur sexualité comme elles le désirent.

Seules 29% des femmes ayant répondu à l’enquête se disent pleinement satisfaites et 27% vivent leur sexualité comme elles le désirent.

Pixabay

À la demande du magazine alémanique «Annabelle», l’institut Sotomo a pris le pouls auprès de 6280 femmes outre-Sarine. Plusieurs thèmes ont été abordés comme l’égalité homme femme, la discrimination sur le lieu de travail, le sexe et l’engagement féministe.

Bonne nouvelle pour commencer. Une majorité de femmes estiment que, dans les sphères privées, politiques et publiques, l’égalité a été atteinte dans une certaine mesure. Seul 4% disent que le principe d’égalité est pleinement mis en œuvre dans le domaine professionnel. Il reste cependant beaucoup à faire dans le domaine de la famille, en politique et dans la sphère privée. Là, 13% des sondées pensent que l’égalité y est «très bien» mise en œuvre. Reste que les jeunes femmes sont plus critiques.

Égalité salariale en marche

Un salaire égal est le domaine où il est urgent d’avancer pensent 85% des sondées. Suivent la sécurité financière pour leurs vieux jours (69%) et, avec 68%, une aide pour favoriser la vie professionnelle et familiale. Quand on leur demande ce qu’elles pensent sur l’introduction de quotas pour promouvoir la place des femmes, 48% sont pour et 52% sont contre. Les jeunes femmes sont plus favorables.

Lorsqu’on aborde le thème du féminisme, 61% des 16-24 se décrivent comme tel. Cette proportion est nettement plus faible dans les générations plus âgées.

Un tiers de femmes a une sexualité accomplie

Dans les couples, c’est surtout le ménage qui est une pomme de discorde. Près de 42% des sondées avouent qu’elles doivent faire une très grande partie de ces tâches ménagères.

Côté épanouissement sexuel, 29% des femmes ayant répondu à l’enquête se disent pleinement satisfaites et 27% vivent leur sexualité comme elles le désirent. Mais 30% des femmes interrogées disent avoir déjà eu des relations sans consentement et autant à avoir subi des violences sexuelles.

Ton opinion