Payerne (VD): Une motion pour féminiser les noms de rues largement balayée

Publié

Payerne (VD)Une motion pour féminiser les noms de rues largement balayée

Le Parlement payernois a refusé de donner davantage de noms de femmes à ses rues, afin de rendre hommage aux figures féminines. Un municipal s’explique.

La ville de Payerne a pour habitude de rendre hommage aux hommes, à l’instar du Général Jomini, qui a une avenue à son nom.

La ville de Payerne a pour habitude de rendre hommage aux hommes, à l’instar du Général Jomini, qui a une avenue à son nom.

24heures/Philippe Maeder

Des rues qui portent des noms de femmes à Payerne? Une bonne idée sur le fond, mais pas sur la forme, selon le Parlement. La motion a donc été refusée à large majorité, rapporte «La Liberté», tandis que d’autres villes comme Genève ont récemment féminisé plusieurs rues. À Payerne, l’idée du projet est venue de Timour Luisier, élu vert au législatif local, et de sa collègue Léa Bucher, du Parti socialiste et indépendant. Et pour cause: mis à part une impasse nommée à la mémoire de Berthe de Souabe, aucune rue de Payerne ne porte de noms de femmes qui ont marqué la ville vaudoise ou qui l’ont mise à l’honneur.

«Les femmes ne sont pas mises en valeur» dans les rues de Payerne, a concédé au journal le municipal PLR, Edouard Noverraz. Il indique ne pas s’opposer à la démarche, bien au contraire, mais n’entend pas rajouter une nouvelle commission. Pour lui, le projet se rapproche trop de  la motion contre le harcèlement de rue qui a été acceptée par le Conseil en janvier 2021. Le libéral-radical en charge de la population, de la santé et de la culture s’explique: «Dans cette requête, il y a une question de respect pour des femmes qui n’ont pas été mises en évidence dans nos rues pendant des siècles».

(thc)

Ton opinion

69 commentaires