Actualisé 02.12.2007 à 10:41

Une «mouette» coule à Genève

Une «mouette» genevoise, en opération de mouillage, a coulé dimanche au port des Pâquis, devant l'hôtel Kempiski. Les risques de pollutions ont été rapidement limités.

Alertés par la police du lac, les pompiers du SIS se sont rapidement rendus sur les lieux de l'accident pour limiter les risques de pollution.

«Cette mouette rentre tout juste du chantier naval» a indiqué à l'ATS Jacques Magnin, commandant-adjoint du Service d'incendie et de secours , alerté peu après 9 heures. La première opération a consisté à déployer un barrage flottant pour retenir le mazout et les huiles contenus dans la coque.

«Aucune trace d'hydrocarbure n'a été relevée», a encore précisé le major Magnin. «Nous sommes sereins pour l'environnement».

«Le bateau est l'un des trois derniers en bois de la compagnie» a expliqué à l'ATS Joël Charrière, directeur-ajoint des Mouettes genevoises, présent sur les lieux. «On l'avait entreposé depuis jeudi pour que le bois gonfle avant la remise en service du bateau».

Une enquête de police a été ouverte pour connaître les raisons du naufrage. «Mais a priori, l'origine du sinistre serait plutôt accidentelle» a précisé Jacques Magnin.

Une grue devra hisser l'embarcation pour permettre à la police et aux pompiers d'élucider les raisons de l'accident. L'opération sera assurée par une entreprise privée. (ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!