Equipe de Suisse: Une Nati en mode frénétique
Actualisé

Equipe de SuisseUne Nati en mode frénétique

Plutôt ambitieuse, l'équipe nationale inaugurera vendredi soir (20h30) à Ljubljana sa campagne qualificative pour le Mondial. L'objectif est clair: passer l'été 2014 au Brésil.

par
Marc Fragnière
Ljubljana
Tranquillo Barnetta (27 ans) fait partie des meubles de l'équipe nationale. Son expérience sera précieuse.

Tranquillo Barnetta (27 ans) fait partie des meubles de l'équipe nationale. Son expérience sera précieuse.

Subtil mariage de panache juvénile et de sage expérience, le cocktail proposé par le coach Ottmar Hitzfeld sur la route sud-américaine est de qualité. La révolution de palais instituée par l'Allemand en juin 2011 dans le temple de Wembley (ndlr: la Suisse avait tenu l'Angleterre en échec 2-2) est désormais consommée. La greffe de jeunesse sur le tronc de l'expérience a pris, et plutôt bien!

Ainsi, c'est dotée d'un état d'esprit fleurant bon l'épanouissement que la Nati visera les trois points, ce soir en Slovénie. Tous les voyants semblent être au vert pour éviter de reproduire les faux départs des campagnes de 2008 (1 point en 2 matches) et 2010 (0 unité après 2 journées).

«Nous sommes conscients des qualités que nous avons affichées lors des derniers matches, se réjouit Stephan Lichtsteiner. Nous nous sommes bien améliorés, surtout sur le plan offensif. Notre jeu est désormais plus rapide parce que nous tablons sur une meilleure technique.»

Des propos corroborés par Tranquillo Barnetta. Celui qui a participé aux quatre dernières phases finales disputées par la Nati (Euros 2004 et 2008, Coupes du monde 2006 et 2010) apprécie la fulgurance des progrès réalisés par la sélection helvétique: «Nous tirons un avantage conséquent de nos expériences individuelles en club, que ce soit en Angleterre, en Italie, en Allemagne ou en Suisse. Ces apports nous ont aidés à bâtir notre propre philosophie de jeu, labellisée et façonnée par Ottmar Hitzfeld.»

Le match en direct

Suivez la partie Slovénie - Suisse, vendredi dès 20h30 sur notre site.

Deux questions à Ottmar Hitzfeld

– Vous êtes impatient que la compétition débute?

– Tout le monde est content que ça commence. L’enthousiasme est très perceptible au sein de mon équipe. La déception consécutive à notre non-qualification pour l’Euro 2012 n’a fait qu’aviver notre motivation. La perspective de pouvoir aller jouer sur les terres du quintuple champion du monde est très excitante.

– Que pouvez-vous nous dire sur la Slovénie?

– C’est une formation qui a obtenu de bons résultats cette dernière année. Elle est difficile à manœuvrer, surtout devant son public. Elle possède des qualités certaines, notamment dans le jeu de tête. Son milieu de terrain est également très technique

Ton opinion