Une nouvelle bactérie fait des ravages
Actualisé

Une nouvelle bactérie fait des ravages

Une nouvelle forme du Clostridium difiificle responsable du décès de 14 personnes dans le Nord-Pas-de-Calais.

Une quinzaine d'établissements de santé, hôpitaux et maisons de retraite de la région Nord-Pas-de-Calais, ont été touchés depuis début 2006 par l'apparition pour la première fois en France d'une nouvelle forme du Clostridium difficile, une bactérie provoquant des diarrhées, des douleurs abdominales et des épisodes fiévreux.

Sur les 227 cas recensés dans le Nord et le Pas-de-Calais, 14 personnes, âgées de plus de 80 ans, sont décédées, a annoncé jeudi le Dr Christian Lahoute, médecin inspecteur à la direction régionale des affaires sanitaires et sociales lors d'une conférence de presse.

Apparue pour la première fois aux Etats-Unis et au Canada en 2003, la nouvelle souche du Clostridium difficile, appelée 027, est apparue en Grande-Bretagne, aux Pays-Bas et en Belgique depuis 2005. Cette souche est «très résistante aux antiseptiques habituels», a précisé le Dr Lahoute, en ajoutant que la «surveillance était intensifiée dans les établissements hospitaliers».

Le Pr Gilles Beaucaire, président du comité technique national des infections nosocomiales et des infections liées aux soins (CTINILS), a pour sa part souligné qu'il allait falloir «apprendre à vivre avec cette bactérie. Quoi qu'on fasse, il y a de gros risques», a-t-il dit.

Actuellement, 45 personnes sont porteuses de la bactérie dans le Nord-Pas-de-Calais, dont 12 présentent les symptômes de diarrhée, selon la DRASS. (ap)

Ton opinion