Royaume-Uni: Une nouvelle chaîne se lance avec une interview choc de Trump

Publié

Royaume-UniUne nouvelle chaîne se lance avec une interview choc de Trump

Dans quelques heures, la chaîne «Talk TV» du magnat Ruper Murdoch démarrera en trombe avec un entretien dont l’ancien président américain claque la porte. 

Le magnat des médias Rupert Murdoch lance lundi au Royaume-Uni une nouvelle chaîne de télévision, «TalkTV», misant sur un présentateur vedette et une interview musclée avec Donald Trump pour attirer les foules dans un monde médiatique britannique déjà surchargé.

«TalkTV» sera diffusée à partir de 20 heures (heure suisse)  lundi avec un programme d’actualités suivi d’une interview de l’ancien président américain menée par le présentateur Piers Morgan, connu pour ses virulentes saillies visant le supposé politiquement correct.

Dans un extrait vidéo faisant la promotion de l’émission, intitulée «Uncensored» (Non censuré), on voit Donald Trump quitter brusquement la salle après des échanges houleux sur l’élection présidentielle américaine de 2020 dont il a affirmé qu’elle lui avait été «volée».

Dans un communiqué, l’ancien président a estimé que Piers Morgan avait essayé «illégalement et de manière trompeuse de couper son long et fastidieux entretien». «Tout sera là», a répliqué le journaliste.

L’entretien marque le grand retour de Piers Morgan depuis qu’il a quitté en mars 2021, en direct, la matinale de la chaîne ITV. Il avait accusé de mensonge Meghan Markle, épouse du prince Harry, qui avait évoqué dans une interview ses idées suicidaires et le manque de soutien de la famille royale.

Selon des extraits dévoilés par le journal britannique The Sun, Donald Trump – déjà critique de Meghan Markle dans le passé – pense comme Piers Morgan que le prince est contrôlé par son épouse et que le couple finira par se séparer.

TalkTV sera diffusée sur les télévisions britanniques, sur des plateformes de streaming et sur Youtube et sera animée par des journalistes du Times et du Sun, deux journaux dont Murdoch est propriétaire.

La chaîne Talk TV a été pensée pour faire concurrence à la conservatrice GB News, lancée l’été dernier. Déjà en juin 2020, le groupe de Murdoch, News Corp, avait lancé Times Radio, censée faire concurrence à BBC Radio 4, la chaîne publique d’actualités.

Si le magnat australien a longtemps été irrité par les législations britanniques qui interdisent le genre de contenus pro-Trump qu’il peut diffuser sur sa chaîne Fox News aux Etats-Unis, il a trouvé un vivier fertile pour son empire au Royaume-Uni dans les polémiques et l’agenda «anti-woke» du Premier ministre Boris Johnson.

Et il a l’avantage d’entretenir de bonnes relations avec le gouvernement conservateur, qui a récemment pris pour cible la BBC et Channel 4, une autre chaine publique. Selon Piers Morgan, Rupert Murdoch est «un héros constant et sans peur de la liberté d’expression».

(AFP)

Ton opinion

12 commentaires