Jura: Une nouvelle élection contestée à Porrentruy

Actualisé

JuraUne nouvelle élection contestée à Porrentruy

Après l'élection du maire de la ville, c'est celle du chancelier qui fait jaser. Celui-ci aurait été élu sans tenir compte du règlement communal.

par
joe
Pierre-Arnaud Rueg est accusé d'avoir favorisé un candidat à la chancellerie.

Pierre-Arnaud Rueg est accusé d'avoir favorisé un candidat à la chancellerie.

A peine Porrentruy s'est-elle enfin trouvée un maire qu'une élection pose à nouveau problème. Selon «L'Express» et «L'Impartial», il s'agit cette fois de l'élection du chancelier, pour laquelle la procédure de vote n'aurait pas été respectée.

Les faits ont eu lieu le 22 janvier dernier. Alors que deux candidats sur les trois en lice étaient ex-æquo, le PLR François Valley et un journaliste dont les quotidiens taisent le nom, le règlement obligeait la Municipalité à tirer le vainqueur au sort. Hors, le maire fraîchement élu, Pierre-Arnaud Fueg, ne pouvait pas «encaisser» le journaliste, qui l'aurait «desservi lors du roman-feuilleton de la mairie», expliquent les quotidiens. Le règlement aurait alors été mis de côté par le maire, qui aurait imposé à ses collègues de recommencer l'élection à zéro pour favoriser son poulain. Résultat: François Valley est élu grâce au consentement de la gauche, qui craint de futures représailles de la majorité de droite si elle la fâche.

Aucune procédure n'a été lancée pour contester cette élection. Selon les journaux, le procès verbal de la séance pourrait même ne jamais voir le jour. Quant au nouvel élu, il prendra ses fonctions... le 1er avril.

Ton opinion