Orbe (Vd) - Une nouvelle prison composée de sept bâtiments
Publié

Orbe (Vd)Une nouvelle prison composée de sept bâtiments

Le projet architectural de l’établissement pénitentiaire Les Grands-Marais a été dévoilé ce lundi. 216 nouvelles places de détention en 2026, puis 410, pour un budget de 279 millions de francs.

par
Frédéric Nejad Toulami
Les lauréats sont Hootsmans Architectuurbureau à Amsterdam et Hildebrand Studios à Zurich.

Les lauréats sont Hootsmans Architectuurbureau à Amsterdam et Hildebrand Studios à Zurich.

dr

Conseillère d’État chargée du Service pénitentiaire, Béatrice Métraux a annoncé ce matin avec son homologue Pascal Broulis, responsable des constructions de l’État, ainsi que l’architecte cantonal et le syndic d’Orbe, les résultats de l’important concours d’architecture du futur établissement pénitentiaire des Grands-Marais.

Le projet lauréat a été présenté officiellement, issu des bureaux d’architectes Hildebrand Studios à Zurich et Hootsmans Architectuurbureau à Amsterdam. Cette future prison sera composée de sept bâtiments distincts de volume moyen, chacun organisé autour d’une grande cour intérieure et tous reliés par «une astucieuse chaussée longitudinale».

60% de places de détention en plus pour le canton de Vaud

Adapté à une réalisation en deux étapes et doté d’une enveloppe globale de 279 millions de francs, cet établissement augmentera les capacités du Pôle pénitentiaire du Nord vaudois de 216 places supplémentaires dès 2026, pour atteindre à terme 410 places de détention en régime fermé, une fois entièrement achevé. Soit une augmentation de 60% des places de détention pour le canton de Vaud. L’édifice sera situé sur une parcelle propriété de l’État, à proximité, côté nord-ouest, des actuels Établissements de la plaine de l’Orbe (EPO).

Mario Botta dans le jury

Présidé par l’architecte cantonal Emmanuel Ventura, le jury était constitué de 13 membres, parmi lesquels Sylvie Bula, cheffe du Service pénitentiaire, Philippe Pont, directeur général des Immeubles et du patrimoine, ou encore l’architecte tessinois Mario Botta. Dans un premier temps, les jurés ont examiné les 49 projets anonymes rendus (42 provenant de Suisse dont 20 du canton de Vaud) et sélectionné 10 d’entre eux pour le second degré, qui a débuté en janvier 2021. Au terme de ses délibérations courant avril, le jury s’est déterminé à l’unanimité en faveur du projet des bureaux Hootsmans Architectuurbureau BV à Amsterdam et Hildebrand Studios AG à Zurich. Associés également au projet figurent les ingénieurs zurichois Waltgalmarini AG et Amstein + Walthert AG.

Ton opinion