Actualisé 11.04.2011 à 13:06

Catastrophes au JaponUne nouvelle réplique frappe le nord-est

Une nouvelle réplique, un mois après le séisme du 11 mars, a frappé le nord-est du Japon, lundi. L'électricité a été brièvement coupée à la centrale de Fukushima.

Un puissant séisme a eu lieu lundi dans le nord-est du Japon, non loin de la centrale nucléaire de Fukushima, faisant trembler les immeubles jusqu'à Tokyo.

Un mois après le séisme du 11 mars dernier, le Japon a été touché lundi par une nouvelle réplique. Une alerte au tsunami d'un mètre a été émise. La réplique était de magnitude 7,1.

Son épicentre était situé sur terre, à 10 km seulement de profondeur, dans le sud de la préfecture de Fukushima, déjà frappée il y a exactement un mois par un séisme de magnitude 9 suivi d'un tsunami géant.

L'opérateur de la centrale de Fukushima, Tokyo Electric Power (Tepco), a immédiatement ordonné aux ouvriers d'évacuer le site.

L'alimentation électrique de trois réacteurs de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima a été rétablie lundi, après avoir été ponctuellement interrompue à la suite d'un nouveau violent séisme dans cette région du nord-est du Japon

Selon l'agence de presse Kyodo, aucun dégât n'a pour l'instant été signalé à la centrale.

La secousse a été ressentie jusqu'à Tokyo, à 170 km plus au sud, où les immeubles ont tremblé.

Alerte au tsunami levée

L'alerte au tsunami émise dans le nord-est du Japon, où se trouve la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, a été levée lundi, a rapporté la télévision nippone. L'avis avait été lancé un peu plus tôt à la suite d'un puissant séisme de magnitude 7,1.

La secousse a frappé le nord-est du pays un mois jour pour jour après le tremblement de terre et le tsunami du 11 mars.

Elle a eu lieu à 13 km de profondeur, selon l'Institut américain de veille géologique (USGS). Son épicentre se trouvait à 38 km à l'ouest de la ville d'Iwaki et à 80km au sud de Fukushima.

Le séisme de magnitude 9 du 11 mars avait été suivi d'un tsunami d'au moins dix mètres de haut et la catastrophe a fait 28 000 tués et disparus.

Les immeubles de Tokyo ont tremblé:

Une autre vidéo de la réplique:

(ats)

La Chaîne du Bonheur a récolté plus de 11 millions

Un mois après le séisme et le raz de marée au Japon, plus de onze millions de francs ont été récoltés par la Chaîne du Bonheur. Pour cette dernière, la présence à long terme de la catastrophe dans les médias contribue à la maintenir dans l'esprit du public.

Normalement, la générosité de la population reflue après un certain temps si la Chaîne du Bonheur ouvre simplement un compte, a expliqué à l'ATS Priska Spörri, porte-parole de l'organisation. La Chaîne n'a elle-même organisé aucune journée nationale, mais de nombreuses actions en faveur du Japon ont été menées, par exemple dans le cadre de concerts ou au sein des écoles.

Au total 11'246'206 francs avaient été récoltés lundi en milieu de journée, selon le site de l'organisation. L'argent permet notamment à des organismes partenaires de la Chaîne du Bonheur - l'Agence adventiste d'aide et de développement (ADRA), Caritas, la Croix-Rouge suisse et l'Armée du salut - de soutenir leurs pendants nippons.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!