«Jura-Nord vaudois» – Une nouvelle version du Monopoly divise les professionnels
Publié

«Jura-Nord vaudois»Une nouvelle version du Monopoly divise les professionnels

Une nouvelle variante du Monopoly met en valeur les trésors du Jura-Nord vaudois. Cette option de jeu régionalisé ne fait pas l’unanimité dans le milieu.

par
Fabrice Zwahlen
Plusieurs versions régionales du Monopoly ont fleuri depuis deux ans.

Plusieurs versions régionales du Monopoly ont fleuri depuis deux ans.

Gaming Partners AG/DR

Jeu familial incontournable depuis son lancement en 1935, le Monopoly continue de se diversifier. Ainsi, une version «Jura-Nord vaudois» et une autre consacrée à la région de la Gruyère du jeu créé aux États-Unis sont disponibles depuis quelques jours, en édition limitée (2000 exemplaires). Dans la variante vaudoise, le château de Grandson côtoie l’abbatiale de Romainmôtier, l’Espace horloger de la vallée de Joux ou encore l’Y-Parc (technopôle) d’Yverdon-les-Bains.

«C’est un joli coup marketing, à peu de frais, puisque fondamentalement, on ne fait que modifier l’emballage et non le jeu lui-même, résume Sandro Dall’Aglio, Games Designer à Lausanne. Mettre en avant des lieux de proximité plutôt que des endroits qui ne disent rien à la majorité des gens, cela fait sens.»

Une porte d’entrée

Cette stratégie divise cependant les professionnels de la branche. Certains, sous couvert d’anonymat, n’hésitent pas à faire part de leur agacement, fâchés qu’un jeu aussi ancien «obtienne toujours autant de parts de marché et freine ainsi l’éclosion de jeux contemporains, plus riches artistiquement et/ou globalement plus élaborés».

Sandro Dall’Aglio comprend ces propos, mais les édulcore quelque peu: «Je peux admettre l’agacement de certains à voir le marché être monopolisé par des monstres sacrés. Toutefois, selon moi, le fait de parler du Monopoly a aussi un effet domino bénéfique. Au fil des ans, il est devenu une sorte de porte d’entrée pour d’autres jeux de société, plus actuels.»

Le volume de ventes de ce type de loisirs est en constante hausse depuis 10-15 ans, en Romandie.

Nouvelles versions dans le pipeline

Un Monopoly à l’échelle du canton de Vaud avait été lancé en 2020. La ville de Bienne, les cantons de Fribourg, du Jura, de Neuchâtel et du Valais possèdent également leur version du jeu. Le canton de Genève et la région des Alpes vaudoises compléteront cette liste, ces prochains mois. La Suisse romande est donc bien servie. Dans le même ordre d’idée, une version du jeu HelvétiQ dédiée spécialement au Chablais avait, elle, vu le jour en 2011.

Ton opinion

9 commentaires