Actualisé

TennisUne nuit pas comme les autres à l'US Open

Roger Federer, Marin Cilic et Maria Sharapova étaient notamment en lice du côté de New York.

par
Jérémy Santallo
Roger Federer a dit au revoir au public du Arthur Ashe.

Roger Federer a dit au revoir au public du Arthur Ashe.

Keystone

Federer, une soirée en enfer

Comment ne pas commencer par ça? Cette nuit à Flushing Meadows, l'impensable s'est produit. Alors que toute la planète tennis était déjà projetée vers le quart de finale tant désiré entre Novak Djokovic et Roger Federer, le «Maître» est tombé 3-6 7-5 7-6 (9/7) 7-6 (7/3), rué par les coups d'un quasi inconnu Australien, John Millman, qui à 29 ans, a fait le match qu'on espère toute une vie. Le Bâlois avait pourtant fait tout juste - ou presque - jusqu'à la fin du deuxième set. Et soudain, sa première balle de service l'a abandonné. La confiance s'est petit à petit étiolée et «RF» a sombré, lentement, vers l'élimination. Jusqu'au K-O. final à 00h55, heure locale.

Sharapova, fin de série

Les lumières de Flushing Meadows ont abandonné Maria Sharapova. Avant d'affronter l'Espagnole Carla Suarez Navarro - qui fêtait ses 30 ans ce lundi -, la Russe restait sur un impressionnant ratio de 22 victoires pour aucune défaite en «night session» à l'US Open. Dans un mauvais jour - 8 double-fautes et deux fois plus de fautes directes que son adversaire -, la quintuple vainqueur en Grand Chelem, battue 6-4 6-3, a vu sa belle série prendre fin sur le Arthur Ashe.

Cilic - Nishikori, les retrouvailles

C'était il y a quatre ans, déjà. Touché par la grâce en demi-finale de l'US Open 2014 contre Roger Federer, Marin Cilic avait enlevé avec brio deux jours plus tard son seul titre en Grand Chelem face au Japonais Kei Nishikori. Mercredi, les deux joueurs se retrouveront pour un quart de finale explosif. Cette nuit, le Croate a fait plier David Goffin, affaibli par une épaule douloureuse, en trois sets (7-6 (8/6) 6-2 6-4). Plus tôt dans la touffeur new-yorkaise, Kei Nishikori en avait fait de même face à l'Allemand Philipp Kolhlschreiber (6-3 6-2 7-5).

Tsurenko, le rêve continue

Il n'est jamais chose aisée de se retrouver dans la peau du chassé. Tombeuse de Caroline Wozniacki, No 2 mondiale, au 2e tour, Lesia Tsurenko (WTA 36) partait avec les faveurs de la cote contre la Tchèque Marketa Vondrousova (WTA 103). Accablée par la chaleur, l'Ukrainienne a accusé un set et un break de retard (2-0) avant de trouver les ressources pour inverser la tendance. «J'avais la tête qui tournait. Je demandais au ciel de faire venir l'ombre plus vite», a avoué celle qui défiera la Japonaise Naomi Osaka. L'une comme l'autre n'avait jamais atteint ce stade de la compétition en Grand Chelem.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!