Espagne: Une oeuvre, attribuée à Banksy, n'est pas de lui

Actualisé

EspagneUne oeuvre, attribuée à Banksy, n'est pas de lui

Trop beau pour être vrai: une oeuvre réalisée dans une ville sinistrée du nord-ouest de l'Espagne n'est finalement pas du street artist.

Cette oeuvre a été réalisée en avril 2018, à Ferrol, en Espagne.

Cette oeuvre a été réalisée en avril 2018, à Ferrol, en Espagne.

Instagram

La peinture de deux agents de la Garde civile s'embrassant sur un mur blanc à côté du message «réservé à Banksy» était apparue en avril à Ferrol, où un festival de street art se tient chaque année depuis 2008 pour redynamiser un quartier de cette ville portuaire en déclin économique.

Mais l'oeuvre, un temps attribuée au célèbre Banksy, n'est pas de lui, a appris vendredi l'AFP auprès de son site officiel.

«Ce n'est pas de Banksy»

Les médias espagnols s'étaient à l'époque demandé si Banksy était l'auteur de l'oeuvre, qui ressemble beaucoup à l'une des peintures les plus célèbres de l'artiste représentant deux policiers anglais qui s'embrassent.

Mais vendredi, jour du début du festival, l'AFP a posé la question par e-mail au site officiel de Banksy, banksy.co.uk.

«Ce n'est pas de Banksy», a reçu l'AFP en réponse.

Insuffler la vie

Le festival «Las Meninas de Canido» a été créé en 2008 par Eduardo Hermida, qui a invité des artistes à peindre sur les murs et portes d'un quartier de Ferrol leur interprétation des «Ménines», fameux tableau du XVIIe siècle de Velazquez.

L'objectif était d'insuffler de la vie dans ce quartier de cette ville industrielle, plongée dans la crise économique à cause du déclin de ses chantiers navals.

Le lien entre Banksy et Ferrol remonte à octobre 2017, quand Estrella Galicia, marque de bière devenue sponsor du festival, a acheté des espaces publicitaires dans plusieurs villes et journaux britanniques appelant l'artiste à venir y exhiber son art.

«Cher Banksy, nous avons réservé un espace pour vous dans l'une de nos rues pour que vous puissiez librement exprimer votre interprétation la plus personnelle des Ménines et nous aider à faire de notre quartier un plus bel endroit», lisait-on dans cette publicité. Et en avril 2018, la peinture est apparue du jour au lendemain.

Paternité de l'oeuvre mise en doute

Mais les mois passant, des doutes concernant la paternité de l'oeuvre ont commencé à affleurer. Consulté par l'AFP vendredi, Eduardo Hermida a assuré avoir également écrit au site de Banksy, et que celui-ci ne lui avait jamais assuré que l'artiste n'était pas l'auteur de l'oeuvre.

Il raconte également avoir reçu un e-mail du site demandant la localisation exacte du mur blanc «réservé à Banksy» quelques mois avant que l'oeuvre n'apparaisse. (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion