Suisse romande: Une offre déposée pour le rachat du «Temps»
Actualisé

Suisse romandeUne offre déposée pour le rachat du «Temps»

Des investisseurs et mécènes proches du Cercle des Amis du Temps ont déposé une offre de rachat du quotidien romand, a-ton appris lundi.

Selon Charles Kleiber, co-président de l'association de soutien au journal, ils seraient les seuls candidats à l'acquisition du titre mis en vente par ses deux actionnaires principaux, Ringier et Tamedia.

L'offre se fonde sur l'analyse «approfondie et professionnelle» des documents qui ont été remis par les vendeurs. Elle prend en compte «les importants investissements nécessaires à assurer le développement et la pérennité du «Temps», ainsi que sa capacité à innover», a indiqué le Cercle des Amis du Temps lundi dans un communiqué.

M. Kleiber n'a pas voulu révéler les noms des investisseurs prêts à racheter le titre. L'information est prématurée, d'autant plus que le Cercle des Amis du Temps est lié à une clause de confidentialité, a-t-il rappelé.

Patrick Matthey, responsable de la communication auprès de Tamedia, a précisé lundi que les offres de rachat étaient sur la table. Les deux actionnaires principaux du journal espèrent donner des nouvelles sur le dossier du «Temps» «courant avril». (ats)

Ton opinion