Genève: Une panne et le froid renvoient 500 élèves à la maison

Publié

GenèveUne panne et le froid renvoient 500 élèves à la maison

Les écoliers de l’établissement primaire de Geisendorf n’ont pas eu cours, lundi dernier. La chaufferie centrale était en rade, il faisait entre 9 et 11 degrés en classe. 

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

Getty Images/Image Source

L’hiver et un souci technique ont offert un jour de congé impromptu aux élèves de l’école primaire de Geisendorf, dans le quartier de la Servette, lundi dernier. La chaufferie centrale de l’établissement est tombée en panne au début du week-end. Le concierge n’habitant pas sur place, le problème n’a été découvert que lundi matin; c’est à ce moment que les services techniques de la Ville ont été prévenus. Mais avec une température de 9 à 11 degrés dans les classes, impossible d’accueillir convenablement les 500 élèves de l’école. Ils ont été renvoyés chez eux. Un service minimum a néanmoins été mis sur pied dans un pavillon séparé des autres systèmes de chauffage de l’établissement, a indiqué la «Tribune de Genève». Les cours ont repris mardi.

Un cas semblable à Lausanne

Quelques 200 élèves et enseignants du Collège primaire de la Barre ont dû suivre les cours sous des températures glaciales pendant 5 jours. Malgré le thermostat réglé au maximum, le mercure ne dépassait pas les 14 degrés dans les portacabines faisant office de salles de classe. Selon 24 heures, les enseignants avaient pour consigne de ne pas ouvrir les fenêtres afin de garder la chaleur à l’intérieur. Une mesure qui augmentait drastiquement les niveaux de CO₂. Certains parents ont exigé des solutions pérennes pour maintenir une température convenable pendant les heures de cours. Depuis, la Ville a installé des radiateurs électriques dans l’établissement, assurant des températures plafonnées à 20 degrés.

(dra/fcc)

Ton opinion

3 commentaires