Grisons: Une partie de l'hôtel s'effondre: cinq blessés
Actualisé

GrisonsUne partie de l'hôtel s'effondre: cinq blessés

Une passerelle en bois reliant deux bâtiments d'un établissement hôtelier d'Arosa (GR) s'est effondré mardi soir, blessant cinq personnes.

par
qll/mst/cga
1 / 4
Un pont de bois reliant deux bâtiments d'un établissement hôtelier d'Arosa (GR) s'est effondré mardi soir, blessant cinq personnes.

Un pont de bois reliant deux bâtiments d'un établissement hôtelier d'Arosa (GR) s'est effondré mardi soir, blessant cinq personnes.

Un accident est survenu mardi vers 22h à l'Hôtel Metropol d'Arosa (GR). Un passerelle de bois, reliant deux bâtiments, s'est soudainement effondré alors que cinq personnes se trouvaient dessus. Les clients ont fait une chute d'un peu plus de trois mètres de haut et sont tombés sur un escalier en béton, explique la police cantonale grisonne.

«Il y a eu une forte détonation», a déclaré un lecteur à nos confrères de «20 Minuten». Selon lui, «plusieurs personnes ont été blessées à la tête et aux jambes».

Un autre témoin a indiqué qu'un important dispositif de secours avait été dépêché sur les lieux de l'accident. Un hélicoptère de la Rega a dû intervenir pour acheminer un patient vers l'hôpital de Coire. «Nous avons pris en charge un homme, présentant des blessures modérées», a déclaré son porte-parole Adrian Schindler. Trois autres personnes ont été emmenées à l'hôpital avec des ambulances pour des blessures mineures, tandis que le dernier a été soigné sur place.

En mauvais état

La police fait savoir que des poutres en bois pourries pourraient être la cause de l'accident. Ce que semblent confirmer des lecteurs de 20 Minuten, qui connaissent les lieux: «Le pont était depuis de nombreuses années dans un état pitoyable, écrit l'un d'eux. Cela se voyait de l'extérieur.» Un autre, qui visiblement habite le village, est encore moins élogieux: «Le Metropol est le pire hôtel ici. Il part en lambeaux et l'enseigne lumineuse ne fonctionne plus», avance-t-il. Il parle d'une «honte pour Arosa.»

On peut voir une partie des dégâts sur cette photo.

Ton opinion