14.08.2020 à 11:13

Coronavirus en SuisseUne personne sur quatre n'ose plus toucher l'argent liquide

La crise du coronavirus booste l’utilisation des cartes bancaires et du smartphone, révèle une récente enquête de Comparis.

de
comm/ofu
Keystone

La pandémie fait évoluer les habitudes de paiement en Suisse: les billets et les pièces sont délaissés au profit du paiement sans contact. Une enquête représentative réalisée par le comparateur en ligne Comparis révèle que 75% des personnes interrogées ont recours à ce mode de paiement contre 60% l’an dernier. «En relevant la limite des paiements sans contact de 40 à 80 francs en avril dernier, les fournisseurs de cartes suisses ont véritablement dynamisé le paiement sans contact via les cartes de crédit ou de débit», affirmen Michael Kuhn, expert chez Comparis.

L’enquête met également en lumière une nette hausse au niveau du paiement mobile. Actuellement, 7% de la population utilisent le plus souvent leur smartphone pour un paiement sans contact, contre seulement 2% l’an dernier. Avant les mesures de confinement, 27% des sondés effectuaient au moins une fois par semaine un paiement au moyen de leur smartphone. Depuis, ils sont 32% dans ce cas, écrit le comparateur dans un communiqué publié ce vendredi.

A la vue de cette tendance, il n’est pas étonnant de constater que l’utilisation des espèces est elle en fort recul depuis les mesures de confinement. Avant la mise en place des mesures de protection liées au coronavirus, 39% des personnes interrogées avaient quotidiennement recours à de la monnaie et à des billets. Depuis, les espèces ne sont plus employées que par 25% d’entre elles sur une base journalière. Alors que 74% des sondés règlent en liquide au moins une fois par semaine, ils étaient 86% avant la crise du coronavirus.

Dans les faits, la crise du coronavirus s’est révélée être un véritable moteur pour les paiements sans contact, explique Comparis. Plus de 42% des personnes interrogées ont expliqué qu’elles évitaient de manipuler des espèces par crainte du risque de contagion. Un peu moins d’un quart des sondés évitent d’utiliser les terminaux de carte. Et la crise de coronavirus pousse même une personne sur quatre à renoncer totalement à la présence d’espèces dans son porte-monnaie.

Malgré l’engouement pour le paiement sans contact, les Suisses restent malgré tout méfiants face aux moyens de paiement numériques. Deux personnes sur trois éprouvent de la défiance face à la sécurité des données en cas de perte de la carte et 55 % ne croient pas que les systèmes puissent fonctionner sans problèmes techniques. Par ailleurs, une personne sur six en Suisse ne sait pas comment fonctionne le paiement sans contact.

Quelques informations sur le sondage

L’enquête représentative en ligne a été réalisée par l'institut de sondage et d'études de marché innofact pour le compte de comparis.ch. Au total, 1011 personnes issues de toutes les régions de Suisse ont participé au sondage, qui a eu lieu en juillet 2020.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
243 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Gédéon

15.08.2020 à 08:39

C'est pourtant d'une logique implacable, vu qu'on a tendance à nous l’imposer...Par contre certains reviennent tranquillement payer avec l'argent liquide depuis quelques temps, dont moi ! Je refuse personnellement d'être traquer pour toutes mes transactions, qui ne regarde personne et surtout pas l'état, qui est en train de devenir totalitaire comme la Chine...

Oui , je fais comme eux.

14.08.2020 à 15:03

Vu les intérêts des banques qui ne couvrent pas les frais d" écritures , donc leurs travaux , cela fait 25 ans que je me suis acheté un coffre fort et moi seul sait ou j' en suis . Mon portable pour mes affaires , aucunes applis , tous numéros de tel. non enregistres sont bloqués , pourquoi , j' ai eu une ou deux surprises deconcertantes. Oui , je paie aussi des petites impositions. Seulement en liquide l' argent c' est comme une bonne bouteille de vin , boire et apprécier le liquide , c' est mieux que le boire en virtuel. une carte de débit pour les vacances , c' est tout Santé chérie , il y a encore de la place.

Pédalo addict

14.08.2020 à 14:47

Je vous rapelle que à ce jour, toute dépense (légale) ne peut se faire en liquide, mais uniquement par virement.... Mais alors si on trace les achats de chips et bières pour regarder le match, alors là PANIQUE