Russie: Une personne sur trois abuse de l'alcool

Actualisé

RussieUne personne sur trois abuse de l'alcool

Près d'une personne sur trois abuse de l'alcool en Russie où ce fléau tue un demi-million de personnes chaque année, a déclaré le toxicologue en chef du gouvernement dans un entretien publié mardi.

L'abus d'alcool affecte «jusqu'à 30% de la population», a déclaré le toxicologue en chef du ministère russe de la Santé, Evguéni Brune, dans cet interview au quotidien Izvestia.

La Russie compte 143,1 millions d'habitants, mais seuls «2,7 millions d'alcooliques sont officiellement enregistrés».

Le précédent bilan publié début 2009 faisait état de 2,1 millions de personnes dépendantes de d'alcool en Russie.

En outre, un Russe sur dix souffre de troubles psychiques provoqués par son addiction à l'alcool, relève le toxicologue, ajoutant que «près d'un quart d'entre eux sont incurables».

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le taux de consommation annuelle d'alcool est de 15,7 litres par habitant en Russie.

Un Russe sur cinq meurt à cause de sa consommation d'alcool, contre un personne sur 20 en France, selon un rapport de l'OMS datant de février 2011.

L'expert du gouvernement russe met en cause notamment «les habitudes de consommation d'alcool de mauvaise qualité», trop souvent frelaté.

L'abus de boissons alcoolisées tue un demi-million de personnes chaque année en Russie et se répercute sur l'espérance de vie des hommes (moins de 63 ans), inférieure à celle de pays pauvres comme le Bangladesh ou le Honduras, selon les chiffres officiels.

Le Kremlin a appelé à plusieurs reprises à intensifier la lutte contre l'alcoolisme dans le pays, déplorant que ses concitoyens buvaient davantage aujourd'hui que dans les années 1990, juste après le démembrement de l'URSS. (afp)

Ton opinion