Une pétition française en faveur des impôts
Actualisé

Une pétition française en faveur des impôts

Une pétition en faveur des impôts a été lancée en France, en réaction aux promesses de Nicolas Sarkozy de réduire la fiscalité. Des économistes et des chefs d'entreprises l'ont déjà signée.

«Nous consentons à l'impôt et récusons des baisses de la fiscalité dont la contrepartie serait l'insuffisance des moyens donnés à la protection sociale des plus pauvres, à l'éducation, à la recherche, à la santé, au logement ou encore à l'environnement», assurent les signataires du texte mis en ligne par le magazine «Alternatives économiques».

«Vive l'impôt», titrait de son côté en Une mardi le quotidien de gauche «Libération», qui a apporté son soutien à la pétition.

«Voir des candidats à la magistrature suprême proposer des mesures démagogiques en matière fiscale et justifier la sécession sociale des plus riches nous consterne», explique la pétition. Les «dépenses ne sont pas seulement un coût, elles sont aussi un investissement, gage à la fois de justice et de dynamisme», ajoute- t-il.

Parmi les signataires figurent Jacques Maire, membre du conseil de direction du groupe d'assurance Axa, Jacques Maillot, fondateur du voyagiste Nouvelles Frontières, ou encore des économistes renommés tels que Pierre Rosanvallon ou Dominique Méda.

«Exil» de Johnny

Le débat politique autour de l'impôt s'est emballé en France après l'annonce en décembre de l'»exil fiscal» de Johnny Hallyday à Gstaad (BE). Après avoir donné son absolution à l'idole des jeunes, le président de l'UMP Nicolas Sarkozy a promis d'abaisser les prélèvements obligatoires de quatre points en dix ans et de trouver un dispositif pour réduire l'impact de l'impôt sur la fortune.

La candidate socialiste Ségolène Royal n'a pas encore dévoilé ses choix en matière fiscale, mais une proposition du chef du PS François Hollande d'augmenter l'impôt sur le revenu à partir de 4000 euros nets de salaires mensuels avait suscité des remous immédiats y compris à gauche. (ats)

Ton opinion