Une pétition milite pour le droit de vote dès 16 ans
Actualisé

Une pétition milite pour le droit de vote dès 16 ans

BERNE. 200 jeunes ont
débattu pendant quatre
jours des thèmes qui les
préoccupent. Ils exigent
des droits précoces.

Les jeunes ont rendu hier le Palais fédéral à leurs aînés, élus par le peuple. Depuis vendredi, quelque 200 politiciens en herbe, de 14 à 21 ans, y ont discuté de l'avenir du pays. Leurs débats ont débouché sur plusieurs pétitions qui ont été transmises à l'Assemblée fédérale. La plus chaude de ces demandes exige le droit de vote et d'éligibilité à 16 ans dans toute la Suisse. «Si les jeunes de 16 ans peuvent participer activement à la vie politique, l'enseignement civique aura alors davantage d'écho et la mise en pratique des droits civiques sera plus aisée», ont fait valoir les organisateurs de cette session parlementaire. Les jeunes se sont aussi penchés sur la politique énergétique. Ils ont transmis une pétition qui demande de rendre obligatoire la déclaration de l'efficacité énergétique pour les appareils ménagers ainsi que pour l'électronique de divertissement.

D'autres pétitions adoptées ce week-end exigent de créer une disposition pénale qui rendrait illégale la consommation de produits dopants, d'étendre la formule de l'abonnement demi-tarif aux jeunes en formation jusqu'à 26 ans, et d'organiser chaque année une journée fédérale destinée à sensibiliser la jeunesse au problème de la violence juvénile. Dès le 23 novembre, la session des jeunes passera d'un seul rendez-vous à trois raouts annuels.

mme/ats

Ton opinion