Genève - Une pétition pour donner plus de place aux vélos sur la voie verte
Publié

GenèveUne pétition pour donner plus de place aux vélos sur la voie verte

Un millier de personnes souhaitent réaménager le tronçon sans voitures inauguré en 2017 sur le tracé du Léman express.

par
mpo
Aux heures de pointe, la Voie verte est très fréquentée.

Aux heures de pointe, la Voie verte est très fréquentée.

LAURENT GUIRAUD/TDG

Il n’y a pas assez de place pour les vélos sur la Voie verte qui permet de relier Annemasse à la gare des Eaux-Vives à l’écart du trafic motorisé. C’est le message envoyé par une pétition déposée par Pro Vélo la semaine dernière à l’attention du Grand Conseil, des cinq communes traversées et des CFF. Un millier de personnes y ont souscrit et demandent le réaménagement de l’infrastructure inaugurée en 2017, révèle la «Tribune de Genève». Leur principal reproche a trait à la largeur des voies. D’un côté, la bande asphaltée, empruntée en majorité par les vélos, mesure 2,5 mètres, de l’autre, séparée par une ligne de ballast, un espace en terre et gravier plus large, territoire prisé des piétons. Mais il n’y a pas d’obligation de circuler dans l’un ou l’autre espace. Résultat: entre des vélos qui roulent à des vitesses différentes, de larges cargos, des patins à roulettes ou des trottinettes, le partage semble difficile aux heures de pointe.

L’association propose ainsi d’élargir la voie vélo, d’asphalter une surface pour les piétons, de limiter la vitesse aux abords des écoles et de donner la priorité aux vélos aux croisements avec la route. Le Canton a déjà émis des réserves quant à ces revendications.

Ton opinion

118 commentaires