Genève: Une pétition pour doubler les places dédiées au vélo
Actualisé

GenèveUne pétition pour doubler les places dédiées au vélo

L'association Pro Velo veut deux fois plus de places pour parquer les bicyclettes autour de la gare, mais aussi une seconde «vélostation». La récolte de signatures a débuté ce mardi.

par
jef
Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo, et Alfonso Gomez, membre du comité. En contrebas, l'actuelle vélostation, que l'association souhaite dupliquer.

Lisa Mazzone, coordinatrice de Pro Vélo, et Alfonso Gomez, membre du comité. En contrebas, l'actuelle vélostation, que l'association souhaite dupliquer.

«Autour de la gare, c'est un véritable chaos!» Alfonso Gomez, membre du comité de Pro Velo, demande donc à la Ville de Genève de prendre ses responsabilités. «Le nombre de cyclistes augmente, la demande de places de stationnement aussi, mais l'offre autour de Cornavin diminue.» Et de réclamer un doublement des espaces gratuits et sécurisés (c'est-à-dire munis d'arceaux ou d'agrafes) aux abords de Cornavin, ainsi qu'une nouvelle «vélostation». L'association a lancé ce mardi une pétition en ce sens. Elle la remettra aux autorités municipales à la mi-septembre.

«Genève comme Interlaken»

Pro Velo base ses revendications sur un double constat. D'une part, en partie à cause des travaux, plusieurs places de stationnement ont disparu. D'autre part, le taux d'abonnement à la «vélostation», qui offre 338 places payantes, atteint 110%. Lisa Mazzone, coordinatrice de l'association, remarque que «338 places, cela met Genève au niveau d'Interlaken. Au contraire, Berne compte 970 places et Bâle 1500.»

«Pas là pour donner des solutions»

Les pétitionnaires entendent «faire entendre la voix des usagers». Ils ne proposent pas, en revanche, d'emplacement défini. «Nous ne sommes pas toujours là pour donner des solutions, déclare Lisa Mazzone. C'est aux autorités de formuler des propositions concrètes. Si elles promeuvent la mobilité douce, il leur faut assumer.»

Ton opinion