Tessin  – Une pile géante haute de 120 mètres

Publié

Tessin Une pile géante haute de 120 mètres

Des sociétés internationales actives dans l'énergie s'intéressent de près à un essai qui s'est déroulé avec succès au Tessin et qui a permis de «stocker» de l'électricité de façon innovante.

Des grues hissent des blocs de 35 tonnes pour «stocker» l’électricité. 

Des grues hissent des blocs de 35 tonnes pour «stocker» l’électricité.

Energy Vault

La société Energy Vault a installé une super batterie de 120 mètres de haut près de Bellinzone. La structure, qui contient notamment plusieurs blocs de béton, permet de «stocker» l'énergie solaire et éolienne. Le test, qui a duré plus d'un an, est un succès, comme l'a rapporté la SRF. À tel point que plusieurs investisseurs potentiels du monde entier ont visité l'installation au Tessin et ont manifesté leur intérêt, comme la compagnie pétrolière saoudienne Aramco ou le géant italien de l'énergie Enel.

Inspirée des centrales hydroélectriques

Installée dans la localité d'Arbedo-Castione (TI), la tour fonctionne comme une sorte de super-batterie. Elle stocke l'énergie éolienne et solaire grâce à des blocs de béton pesant plusieurs tonnes. Basée sur la gravité, la technologie s'inspire des centrales hydroélectriques mais remplace l'eau par ces blocs massifs: lorsqu'ils sont soulevés par des grues fixées à la tour, l'électricité est stockée sous forme d'énergie potentielle grâce au gain d'altitude. L'installation permettra ensuite de produire de l'électricité lorsque les blocs sont abaissés, indique l'entreprise sur son site internet.

Déménagement en Inde

Des centaines de tonnes de matériaux ont été utilisées pour sa construction en l'espace d'un an. La société américano-suisse assure que du ciment fabriqué à partir de terre, de résidus de combustion et de fibre de verre a été utilisé à la place du béton classique. L'idée pourrait être promise à un bel avenir. Jusqu'à présent, le stockage de l'électricité était très coûteux. Mais les coûts de construction et d'exploitation relativement faibles de ce type d'installation pourraient changer la donne. Après la période d'essai, la tour sera déplacée d'Arbedo en Inde. Des plans sont déjà en place pour une nouvelle usine au Tessin. Selon le patron Robert Piconi, elle prendra toutefois une forme différente de la tour actuelle et sera conçue davantage comme un bâtiment.

( Patrick McEvily/reg)

Ton opinion

5 commentaires