Photographe agressé: Une plainte contre Justin Bieber classée

Actualisé

Photographe agresséUne plainte contre Justin Bieber classée

Le chanteur était poursuivi pour l'agression d'un paparazzi par l'entourage du chanteur en 2013. L'affaire a été classée sans suite.

L'année passée, Justin Bieber s'était excusé sur Twitter auprès de ses fans de ne pas inclure l'Argentine dans sa tournée «Purpose World Tour», attendant, expliquait-il, que les «conditions légales changent».

L'année passée, Justin Bieber s'était excusé sur Twitter auprès de ses fans de ne pas inclure l'Argentine dans sa tournée «Purpose World Tour», attendant, expliquait-il, que les «conditions légales changent».

Keystone

La justice argentine a classé faute de preuves les poursuites intentées contre Justin Bieber par un photographe qui affirme avoir été agressé par l'entourage du chanteur canadien à Buenos Aires, mais le plaignant va faire appel, a indiqué mardi son avocat.

La décision a été prise en deuxième instance par la Chambre nationale d'appel. Le chanteur avait été poursuivi en première instance en décembre dernier par le photographe argentin Diego Pesoa, pour une affaire survenue le 9 novembre 2013.

Ce jour-là, alors que Justin Bieber effectuait sa tournée «Believe Tour», le journaliste avait expliqué avoir tenté de photographier le chanteur à la sortie d'une discothèque avant d'être pris à partie par ses services de protection, endommageant en outre son matériel. Justin Bieber, 23 ans, est également accusé de s'être retiré des lieux sans avoir réglé ses consommations et celles de son entourage et de s'être emparé du téléphone mobile d'une fan.

«Nous avons toujours été persuadés que l'affaire se conclurait favorablement car les preuves, y compris les vidéos des faits, ont démontré l'innocence de mon client», a déclaré l'avocat du chanteur, Ramir Salaber, en concédant toutefois que l'affaire n'était pas totalement terminée.

Excuses sur Twitter

L'avocat du plaignant Matías Morla a d'ailleurs déclaré qu'il allait porter l'affaire devant la Cour de cassation. «Nous n'abandonnerons pas tant que nous n'aurons pas prouvé qu'il existe une justice sérieuse en Argentine», a-t-il dit.

L'année passée, Justin Bieber s'était excusé sur Twitter auprès de ses fans de ne pas inclure l'Argentine dans sa tournée «Purpose World Tour», attendant, expliquait-il, que les «conditions légales changent». (nxp/afp)

(NewsXpress)

Ton opinion