Actualisé 19.04.2007 à 21:15

Une police des polices à la chasse aux ripous?

GENEVE – Des policiers accusés de coups, de racket, de propos racistes. Des gradés mis en cause par leurs subalternes. La coupe est pleine pour la police genevoise.

«Il faut créer une inspection générale des services», affirme désormais Jean-Pierre Restellini, l'un des experts mandatés pour le rapport rendu mercredi (notre édition d'hier). Actuellement, ce sont six commissaires qui jouent (en sus de leur travail), le rôle de «bœuf-carotte». Pour les experts, Genève peut s'inspirer de la France, de la Belgique, de l'Irlande et du Québec. Il s'agirait de créer une unité indépendante de la police comprenant des policiers mais aussi des «laïcs». Elle devrait pouvoir bénéficier de compétences d'investigation étendues. Reste que la formation demeure l'outil incontournable pour lutter contre les risques de dérapage.

(vdy)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!