Colombie: Une policière sauve la vie d'un bébé en l'allaitant
Actualisé

ColombieUne policière sauve la vie d'un bébé en l'allaitant

Agée de seulement quelques heures, une petite fille aurait pu mourir sans l'intervention bienveillante d'une policière, elle-même maman d'un bébé.

par
joc

Luisa Fernanda Urrea, une policière colombienne, a reçu les félicitations de ses supérieurs et les louanges de la presse locale après son acte de bienveillance salvateur. La jeune femme, qui vient de devenir maman, a été appelée dans une zone forestière de Tuluà (ouest), où des habitants du coin venaient de trouver un bébé abandonné. «J'étais en train de ramasser des oranges quand j'ai entendu des pleurs. J'ai cru que c'était un chat, mais lorsque je me suis approchée, j'ai réalisé que c'était une petite fille», a raconté Edinora Jimenez, 59 ans.

Arrivée sur les lieux, la policière a constaté que la petite fille, âgée de seulement quelques heures, était affamée et qu'elle souffrait d'hypothermie, raconte le Huffington Post. Luisa Fernanda Urrea a donc pris l'initiative d'allaiter l'enfant en attendant l'arrivée des secouristes. «Je suis une jeune maman, j'ai du lait, et j'ai compris ce dont cette pauvre petite créature avait besoin. Je pense que n'importe quelle femme aurait fait pareil dans les mêmes circonstances», a confié la policière à un journal local. Les médecins ont estimé que sans l'aide de Luisa Fernanda, le bébé aurait pu mourir.

Javier Martin, commandant de police, a indiqué pour sa part que la fillette était encore partiellement rattachée au cordon ombilical. «Elle avait des lacérations et souffrait d'hypothermie mais elle a été traitée rapidement et est maintenant en bonne santé», a déclaré Javier Martin, qui a salué la bonne action de sa subalterne. Selon Fox News, l'enfant a été placée dans un foyer en attendant une adoption. Les autorités, elles, sont à la recherche de la mère biologique du bébé, qui risque une accusation de tentative de meurtre.

Ton opinion