Une première affaire de délit d’initié de NFT

Publié

États-UnisUne première affaire de délit d’initié de NFT

Un ex-employé de la plateforme d’échange en ligne OpenSea a été arrêté par le FBI. Il est accusé de fraude électronique et de blanchiment d’argent.

Le marché des NFT a totalisé 40 milliards de dollars en 2021.

Le marché des NFT a totalisé 40 milliards de dollars en 2021.

AFP

Le département américain de la Justice a annoncé avoir arrêté un ex-employé d’OpenSea, mercredi, à New York. Nate Chastain, 31 ans, ex-chef de produit de la grande place de marché en ligne de jetons non fongibles (NFT) est accusé de fraude électronique et de blanchiment d’argent, dans ce qui se présente comme une première affaire de délit d’initié dans le domaine des cryptoactifs.

Dans le cadre de son ancien emploi, il était chargé de sélectionner les NFT qui allaient apparaître sur la page d’accueil de la plateforme d’échange. Selon l’acte d’accusation, entre juin et septembre 2021, il a acheté 45 NFT à 11 occasions distinctes, juste avant que les actifs numériques ne soient mis en avant publiquement sur la place de marché. Il les revendait peu de temps après en tirant «des bénéfices allant de deux à cinq fois le prix d’achat initial», selon le Département de la justice. Les transactions étaient effectuées par le biais de portefeuilles et de comptes numériques anonymes. «Les NFT sont peut-être nouveaux, mais ce type de schéma criminel ne l’est pas», a déclaré le procureur américain Damian Williams, dans un communiqué.

Nate Chastain, qui a plaidé non coupable, encourt une peine maximale de prison de 20 ans pour chacune des deux accusations. «La confiance et l’intégrité sont au cœur de tout ce que nous faisons», a déclaré un porte-parole d’OpenSea au site Axios. «Lorsque nous avons appris le comportement de Nate, nous avons ouvert une enquête et lui avons finalement demandé de quitter l’entreprise. Son comportement était en violation de nos politiques d’employés et en conflit direct avec nos valeurs et nos principes fondamentaux», a-t-il ajouté.

(man)

Ton opinion

0 commentaires