Actualisé

Ski alpinUne première victoire sous les projecteurs

A 19 ans, Henrik Kristoffersen a imposé sa loi aux cadors de la discipline. Il s'est adjugé le slalom nocturne de Schladming mardi soir en devançant Hirscher et Neureuther.

par
J.-Ph Pressl-Wenger
Schladming
Kristoffersen signe sa première victoire sur le circuit majeur, son quatrième podium de la saison dans la discipline.

Kristoffersen signe sa première victoire sur le circuit majeur, son quatrième podium de la saison dans la discipline.

Mardi à Schladming (Aut), les slalomeurs de la Coupe du monde se sont retrouvés une dernière fois avant les JO de Sotchi. Devant plus de 40'000 spectateurs enthousiastes, le jeune Norvégien Henrik Kristoffersen (19 ans) a décroché sa première victoire en Coupe du monde. Il s'est permis le luxe de devancer Marcel Hirscher et Felix Neureuther, grands dominateurs de la saison en cours dans la discipline. Kristoffersen ne sort pas de nulle part. Le Viking est déjà monté à trois reprises sur le podium cet hiver: à Levi (3e), à Adelboden (3e) et à Kitzbühel (2e).

«Je me suis senti souverain aujourd'hui, a analysé le vainqueur du jour. Après mon deuxième rang à Kitzbühel, j'avais de bonnes sensations. Le fait de partir avec le dossard numéro 1 m'a sans doute aidé lors de la première manche. Et sur le deuxième tracé, j'ai réussi quelque chose de très bien sur le dernier tronçon (ndlr : il a repris six dixièmes à Marcel Hirscher), le tout dans cette ambiance incroyable. Probablement la meilleure au monde», a encore ajouté le Norvégien. Ce dernier a non seulement privé l'Autriche d'une victoire hier en devançant Hirscher, mais il a aussi dépossédé l'Autrichien Benjamin Raich du titre de plus jeune vainqueur de la «Nightrace».

Grâce à son premier succès, Kristoffersen a rattrapé l'Allemand Felix Neureuther à la deuxième place du classement de la discipline. Le duo compte encore 50 points de retard sur Marcel Hirscher. Comment ne pas imaginer que le nouveau venu joue le trouble-fête lors des Jeux ? «Je ne veux pas trop y penser pour le moment, a-t-il répondu. Je vais d'abord profiter de ma victoire ici et ensuite, on verra bien…» A noter encore qu'aucun Suisse ne s'est qualifié pour la deuxième manche, mardi.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!