Coronavirus – Une prime «vaccin» seulement pour les employés pas encore vaccinés
Publié

CoronavirusUne prime «vaccin» seulement pour les employés pas encore vaccinés

Le groupe suisse Valora offre depuis peu une prime de 150 francs à ses employés qui se font entièrement vacciner contre le Covid-19. Ceux qui ont déjà franchi le pas ne toucheront rien.

Le groupe Valora, a qui appartiennent notamment les K Kiosk, offre une prime­ «vaccin» de 150 francs à ses employés.

Le groupe Valora, a qui appartiennent notamment les K Kiosk, offre une prime­ «vaccin» de 150 francs à ses employés.

20min/Simon Glauser

Le groupe Valora, basé à Muttenz (BL), veut augmenter la couverture vaccinale contre le Covid-19 de ses employés en leur offrant une prime. «20 Minuten» rapporte que les collaborateurs de l’entreprise qui se feront complètement vacciner entre le 24 novembre et le 4 février prochain recevront 150 francs, après avoir présenté à leur employeur un certificat Covid valide.

Les employés qui ont déjà reçu deux doses ou qui prévoient de se faire piquer une troisième fois durant cette période ne recevront en revanche rien. Interrogé par «20 Minuten», un collaborateur de Valora, sous couvert d’anonymat, se dit agacé par l’attitude de son entreprise: «Je me sens totalement mis de côté, parce que nous, les vaccinés, n’avons aucun avantage. Je trouve cela injuste», affirme-t-il.

«Pas une bonne approche»

Valora a confirmé l’existence de cette prime unique qui sera versée à tous ses collaborateurs dans toute l’Europe. «Nous voulons créer une motivation supplémentaire au sein du personnel pour qu’il se fasse vacciner maintenant», explique une porte-parole.

De son côté, l’Union patronale suisse (UPS) ne soutient pas cette démarche: «Nous sommes d’avis que ce n’est pas la bonne approche», déclare Daniella Lützelschwab, responsable du secteur Marché du travail et droit du travail à l’UPS.

«Zone grise»

Selon elle, la mise en œuvre correcte des mesures de protection sur le lieu de travail est actuellement bien plus importante. Du point de vue du droit du travail, Valora évolue dans une zone grise avec cette prime à la vaccination, estime pour sa part Roger Rudolph, expert en droit du travail et professeur à l’Université de Zurich, cité par «20 Minuten».

Le groupe Valora est actif au niveau international et emploie 15’000 personnes dans toute l’Europe. Il est propriétaire de marques telles que K Kiosk, Avec, Press & Books ainsi que Brezelkönig et Caffè Spettacolo. En 2020, Valora a réalisé un chiffre d’affaires net de 1,7 milliard de francs.

(Barbara Scherer/jba)

Ton opinion

178 commentaires