Lausanne: Une puce pour traquer les vélos volés
Actualisé

LausanneUne puce pour traquer les vélos volés

Dès cet été, la Ville de Lausanne va proposer aux propriétaires de deux-roues d'installer un système permettant de les localiser en cas de vol.

photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION

S'inspirant d'un système testé à Yverdon-les-Bains, la police de Lausanne va se doter dès l'été du matériel nécessaire à la détection de puces dormantes. D'un prix qui devrait osciller entre 60 et 80 francs, elles seront fixées de manière discrète aux cycles ou aux deux-roues motorisés afin de mieux les protéger en cas de vol.

La mise en oeuvre d'un tel système nécessite un important travail technique. Une septantaine de détecteurs, dont 50 mobiles seront installés, notamment dans les principaux parkings deux-roues, a précisé le municipal Grégoire Junod. Ils permettront de localiser les objets volés sur le territoire communal.

Le système se déploiera sur une période de cinq ans. A son issue, une évaluation sera menée afin de contrôler s'il connaît un développement au niveau national, synonyme d'efficacité croissante, et si les élucidations de vols de vélos progressent.

Attrait des vélos électriques

La Municipalité s'engage ainsi à lutter plus efficacement contre les vols de deux-roues qui ont progressé ces dernières années. En Suisse, 37'494 vélos ont été volés en 2013. Ce chiffre est monté à 47'726 en 2014, soit une hausse de 27% qui semble principalement due à l'attrait des vélos électriques.

A Lausanne, 327 vélos ont été dérobés et ont fait l'objet d'une plainte en 2013, 457 en 2014. Concernant les deux-roues motorisés, les vols sont passés de 142 en 2013 à 278 en 2014. Les chiffres 2015 devraient être comparables à ceux de l'année 2014. Selon les professionnels de la branche, seul un vol sur deux fait l'objet d'un dépôt de plainte. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion