Actualisé 14.01.2008 à 21:10

Une quinzaine d'éoliennes dans le vent du Bas-Valais

Au coude du Rhône, la mode est aux
éoliennes. Douze à quinze mâts devraient être dressés ces prochaines années.

«Tout le monde trouve cela merveilleux, mais personne n'en veut dans son jardin!» De celui de Florence Lattion, le coup d'œil sur l'éolienne de Dorenaz-Collonges est grandiose. Mais l'enchantement s'arrête là: «Je ne dors plus à cause du bruit, j'en ai ras le bol. Et que vaudra ma villa lorsqu'il y en aura quatre sous mon nez?»

RhônEole prévoit en effet d'ajouter trois éoliennes à celle qui tourne depuis deux ans, ainsi que six à huit à Martigny et Fully. «C'est un vrai projet de développement et une mise en valeur des ressources locales», argumente Nicolas Mettan, président du conseil d'administration de RhônEole. A Charrat aussi, un ingénieur valaisan a entrepris les démarches pour un parc de trois voire quatre éoliennes. La première devrait pousser au mois de juin, les autres en 2010 au mieux.

De leur côté, les communes de Saxon et de Riddes se sont déjà opposées au projet. «Il s'agit d'une opposition constructive pour que tout soit clair», selon Daniel Fellay, secrétaire communal de Saxon. Le Conseil d'Etat valaisan se penche actuellement sur les critères d'évaluation des projets afin de définir des zones d'exploitation potentielles. «La décision finale appartiendra aux habitants, conclut Florence Lattion. Et, au village, on commence à beaucoup en parler.»

Julien Caloz

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!