Concessions radios-TV: Une «reconnaissance» pour les TV pionnières en Suisse romande
Actualisé

Concessions radios-TVUne «reconnaissance» pour les TV pionnières en Suisse romande

Les pionniers de la télévision régionale en Suisse romande ont tous reçu une concession de la Confédération.

Une décision que salue le président du Groupement des télévisions régionales romandes (GTRR) Pierre-André Léchot.

«Les acteurs historiques ont été reconnus dans leur travail, c'est de bon augure pour la Suisse», s'est réjoui M. Léchot, par ailleurs un des directeurs de Canal Alpha, qui emporte la concession pour l'Arc jurassien.

Après une période d'incertitude financière, les télévisions régionales vont pouvoir «vivre plutôt que survivre», notamment grâce à l'élévation de la quote-part de la redevance. M. Léchot table aussi sur une augmentation des recettes publicitaires. «Des clients, qui aujourd'hui font appel à la chaîne française M6, vont se tourner vers nous», a-t-il indiqué à l'ATS.

Et de prédire, grâce à ces nouveaux moyens financiers, la fin de l'ère du «bricolage». Les télévisions régionales iront vers davantage de professionalisme, ce qui passe en particulier par une augmentation des effectifs, précise le président du GTRR.

Le taux d'audience pas décisif

Le taux d'audience n'est pas un critère décisif pour l'octroi d'une concession, a rappelé vendredi Moritz Leuenberger. Le ministre de la communication a justifié ses décisions devant la presse en soulignant que la loi mettait en avant les prestations de service public.

Lorsque des concessions sont mises au concours, il y a forcément des perdants et des gagnants, a reconnu le conseiller fédéral, notant que non seulement de l'argent mais aussi des emplois étaient en jeu. La loi a prévu très clairement quelle offre les candidats devaient proposer pour être retenus.

Il s'agit ainsi de disposer d'un nombre suffisant de journalistes professionnels, de leur fournir des conditions de travail et une formation adéquates. Côté «output», il s'agit de couvrir l'information régionale et d'assurer la diversité.

Le respect de ces critères de qualité est primordial. Si plusieurs candidats présentent une offre comparable, un autre critère entre en jeu, mais pas avant: éviter une trop forte concentratrion médiatique. (ats)

RADIO

Les projets retenus:

- Cité (Genève)

- Buzz (Arc lémanique)

- Lac (Arc lémanique)

- Lausanne FM (Arc lémanique)

- Rouge FM (Arc lémanique)

- Arc FM (Arc jurassien)

- Basel 1 (Bâle)

- Basilisk (Bâle)

- Argovia (Argovie)

- Radio 24 (Zurich-Glaris)

- Radio 1 (Zurich-Glaris)

- Zürisee (Zurich-Glaris)

- Radio Monte Carlo Züri (Zurich)

- Grischa (Suisse du sud-est)

Les projets refusés:

- Meyrin FM (Genève)

- Léman Local SA (Arc lémanique)

- One FM (Arc lémanique)

- LuNe (Arc jurassien)

- RBB (Bâle)

- Radio AG (Argovie)

- Energy Zürich (Zurich-Glaris)

- 105züri (Zurich-Glaris)

- Radio 1 (Zurich)

- ZüriLive (Zurich)

- Südost (Suisse du sud-est)

TV

Les projets retenus:

- Vaud Fribourg TV/Edipresse (Vaud-Fribourg)

- Tele Canal 9 (Valais)

- Canal Alpha (Arc jurassien)

- Tele M1 (Argovie-Soleure)

- Tele 1 (Suisse centrale)

- Tele Top (Zurich-Suisse du nord-ouest)

- Tele Ostschweiz (Suisse orientale)

Les projets refusés:

- Vaud Fribourg TV/Unicast (VD-FR)

- Valais TV (Valais)

- Arc TV (Arc jurassien)

- Tele ALF (Argovie-Soleure)

- Tele Tell (Suisse centrale)

- Tele Züri (Zurich-Suisse du nord-ouest)

- Tele Säntis (Suisse orientale)

Ton opinion