Estonie: Une remarque sur Facebook lui coûte sa place
Actualisé

EstonieUne remarque sur Facebook lui coûte sa place

Le ministre estonien des Finances a annoncé dimanche sa démission à la suite d'un conflit déclenché par un commentaire sur le réseau social.

En annonçant dimanche sa décision, M. Ligi a déclaré à la presse que l'Estonie était pour lui «plus importante que (sa) position ministérielle».

En annonçant dimanche sa décision, M. Ligi a déclaré à la presse que l'Estonie était pour lui «plus importante que (sa) position ministérielle».

Dans son message, Jürgen Ligi avait traité le ministre de l'Éducation, le social-démocrate Jevgeni Ossinovski, de «fils d'immigrés du parti rose».

Le commentaire de M. Ligi, membre du parti des réformes (centre-droit), a suivi un débat télévisé entre les deux hommes sur l'impact de l'occupation soviétique sur la situation économique du pays. M. Ligi a critiqué sur Facebook «le manque de racines et l'ignorance» de M. Ossinovski, 28 ans, le seul ministre d'origine russe du gouvernement estonien.

Jevgeni Ossinovski est un «fils d'immigrés du parti rose» qui «doit être extrêmement prudent» dans ses opinions, a estimé M. Ligi dans son commentaire.

Appels à la démission

Jürgen Ligi a présenté ses excuses pour ses commentaires. Mais les sociaux-démocrates et M. Ossinovski ont appelé à sa démission, tout comme une partie de l'opinion publique inquiète que les remarques du ministre des Finances n'encouragent le président russe Vladimir Poutine à venir «protéger les russophones», à l'instar de l'Ukraine.

La minorité russophone d'Estonie, habituellement favorable à Moscou, représente plus d'un quart des 1,3 million d'habitants de ce pays.

En annonçant dimanche sa décision, M. Ligi a déclaré à la presse que l'Estonie était pour lui «plus importante que (sa) position ministérielle». (ats)

Ton opinion