Une rentrée «citoyenne» sans l'œil des caméras
Actualisé

Une rentrée «citoyenne» sans l'œil des caméras

Ce n'est pas un hasard si la conférence de presse de la rentrée a été intitulée «Ecole citoyenne».

Anne-Catherine Lyon, cheffe du département de la formation et de la jeunesse, s'est prononcée sur la polémique liée à l'installation par la commune de Lutry de 15 caméras au Collège du Grand-Pont. «Nous n'avons jamais été consultés sur ce point. (...) Nous souhaitons (...) que ces caméras ne fonctionnent pas pendant les temps scolaires.» Principale nouveauté de la rentrée: le retour de véritables cours d'éducation à la citoyenneté.

Concernant les effectifs, le nombre de gymnasiens a augmenté de 5%, pour une raison démographique. Malgré cela, des efforts ont été faits afin de réduire le nombre d'élèves en 1re année de l'école de diplôme et de maturité. Au total, près de 94 000 écoliers et gymnasiens reprendront les cours dès lundi.

(ros)

Ton opinion