Actualisé 26.10.2009 à 13:15

Reprise en NBA

Une rude concurrence pour les Lakers

Le championnat de NBA reprend ses droits dans la nuit de mardi à mercredi et les Los Angeles Lakers auront fort à faire pour confirmer leur titre acquis la saison passée face au Magic d'Orlando.

Pour offrir un 11e titre au «Maître Zen» Phil Jackson, Kobe Bryant et ses coéquipiers devront dans un premier temps s'extirper d'une Conférence Ouest toujours aussi dense avec Denver, Dallas, San Antonio ou Portland, avant de défier l'Est où Orlando, Cleveland et Boston sont toujours plus forts.

Un constat s'impose: les riches sont devenus plus riches. Ainsi, les Los Angeles Lakers peuvent compter sur l'irrascible Ron Artest (Houston Rockets) pour mener à bien leur opération doublé. Mais à l'Est, si Orlando a perdu Hedo Turkoglu, la franchise floridienne a débauché Vince Carter (New Jersey Nets) pour remplacer le Turc sans perdre en qualité, loin s'en faut. Du côté de Cleveland, des renforts de «poids» ont débarqué avec, en premier lieu, Shaquille O'Neal. Le «Shaq» devra aider LeBron James dans la conquête de son dernier titre au moment où «The King» entame sa dernière saison chez les «Cavs». Dans le sillage du fantasque pivot, Jamario Moon et Anthony Parker (Toronto Raptors) vont offrir une impressionnante profondeur à Cleveland.

Le «Sheed» à Boston

Boston n'est pas demeuré en reste lors de cet été. Avec l'embauche de Rasheed Wallace, les anciens Garnett, Pierce et Allen peuvent compter sur une présence intérieure non-négligeable. Combiné avec la montée en puissance irrésistible du meneur de jeu Rajon Rondo, l'équipe du Massachussets pourrait faire office de trouble fête dans une Conférence Est en net regain de forme après quelques années de vache maigre.

Toutefois, la Conférence Ouest demeure toujours autant impressionnante avec neuf équipes légitimement à la lutte pour une place en play-off. Les San Antonio Spurs seront les premiers contradicteurs de la franchise de la Cité des Anges. En engageant Richard Jefferson en disgrâce du côté des Bucks de Milwaukee, Gregg Popovich a réalisé un coup de maître. L'ailier amènera une touche de jeunesse au sein d'une équipe qui arrive doucement en fin de cycle avec les vétérans Tim Duncan ou Manu Ginobili.

Oklahoma prépare l'avenir

Les voisins de Dallas, qui ont laissé passer leur chance lors de la finale 2005/2006 perdue face à Miami, disposent d'une nouvelle opportunité de mettre la main sur le Trophée Larry O'Brian. Shawn Marion a débarqué en provenance de Toronto et sa polyvalence sera a même de donner un immense coup de main aux «vieux» Dirk Nowitzki et Jason Kidd.

Enfin, les Portland Trail Blazers ont une chance de renouer avec leur glorieux passé avec une jeune et talentueuse génération qui atteint doucement sa maturité. Dans le sillage du All-Star Brandon Roy, LaMarcus Aldridge et Greg Oden progressent sans cesse et l'arrivée de l'expérimenté meneur de jeu André Miller (Philadelphia 76ers) pourrait aider la franchise de l'Oregon à atteindre la demi- finale de Conférence, voire mieux.

Le Thunder d'Oklahoma City de Thabo Sefolosha ne luttera sans doute pas dans la même catégorie. Bourrée de talent, l'équipe du Vaudois semble encore trop immature pour prétendre à une place en play-off. Toutefois, Kevin Durant, Jeff Green ou Russel Westbrook profiteront de cette saison pour accumuler de l'expérience et ainsi préparer un avenir qui s'annonce radieux.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!