Nouvel-An: Une Saint-Sylvestre plutôt calme en Suisse
Actualisé

Nouvel-AnUne Saint-Sylvestre plutôt calme en Suisse

La nuit de la Saint-Sylvestre a été assez calme en Suisse, malgré quelques incidents à Bâle. Dans le monde, les Fêtes ont fait deux morts et près de 600 blessés en Italie et des dégâts en France.

La nuit de la Saint-Sylvestre a été plutôt calme en Suisse, malgré quelques incidents. Des bagarres, déprédations et autres feux d'artifice ont donné du fil à retordre à la police, surtout en Suisse alémanique. Dans de nombreux cas, l'excès d'alcool n'y est pas étranger.

Les Romands ont été apparemment plus sages que les Alémaniques pour fêter la nouvelle année, à en croire les polices cantonales. Aucun incident grave n'a ainsi été signalé en Suisse romande, malgré une affluence considérable dans les stations de montagne.

Aucun acte de violence grave ou accident de circulation avec blessé n'est survenu sur le territoire valaisan lors de la nuit du réveillon, a déclaré dimanche à l'ATS Jean-Marie Bornet, porte-parole de la police cantonale. Tout au plus les agents ont-ils procédé à quelques interpellations pour incivilités, notamment dues à l'alcool, dans des localités comme Verbier.

Dans le canton de Vaud, par exemple, la police cantonale comme la police de Lausanne n'ont «rien de particulier» à signaler. «Une nuit très calme», selon la première, «une nuit de week-end tout ce qu'il y a de plus normale», à en croire la seconde.

Durant le grand feu d'artifice de Zurich, la police a été en action sans interruption, même si l'affluence a été moins importante que d'habitude en raison du temps froid et pluvieux. Les agents ont surtout dû intervenir pour séparer des personnes qui se battaient.

Bagarres

Un homme de 26 ans a subi des blessures de gravité moyenne dans une bagarre à Zurich. Une autre rixe a vu s'opposer, à la gare, un homme armé d'un couteau et un autre muni d'un spray au poivre. A Opfikon-Glattbrugg, une bagarre générale a vu s'affronter deux groupes. Un véhicule a été totalement démoli avec une batte de base-ball.

A Bellinzone, un homme a été légèrement blessé en étant agressé par trois individus qui lui ont volé son porte-monnaie et son téléphone portable. Les trois agresseurs, deux requérants d'asile de 18 et 29 ans et un ressortissant étranger de 21 ans résidant à l'étranger, ont pu être arrêtés quelques minutes après les faits.

Cuisine en feu

A Zurich, un Allemand de 33 ans s'est blessé aux mains avec un feu d'artifice qu'il a allumé lui-même, alors qu'un homme s'est blessé au visage à Buchs (ZH) en manipulant une fusée qui n'avait pas explosé. Dans d'autres endroits du canton, des engins pyrotechniques ont endommagé des bâtiments et des véhicules.

A Liestal, une fusée a mis le feu à un balcon. Des incendies se sont déclarés à Bâle, à Ettingen (BL) et Liestal. Dans la cité rhénane, un homme s'est blessé en sautant par la fenêtre de sa cuisine en flammes. Alors que des milliers de spectateurs ont assisté au feu d'artifice sur le Rhin, la police a dû hospitaliser 24 personnes en état d'ébriété.

La nuit a aussi été relativement calme à Berne, où l'Hôpital de l'Ile n'a dû traiter que 70 cas aux urgences, dont aucun grave. C'est surtout à partir de 3h que les cas d'ébriété ou de blessures dues à des chutes ou à la violence se sont multipliés.

Chaud à Bâle

La nuit de la Saint-Sylvestre a été particulièrement chaude en ville de Bâle, et pas seulement à cause des feux d'artifice suivis par des dizaines de milliers de spectateurs. Incendies, bagarres, tapage nocturne, ivresse: près de 200 appels sont parvenus aux numéros d'urgence 112 et 117 et plus de 300 autres concernaient des problèmes entre personnes, a précisé dimanche le Département de justice et police du demi-canton.

Les secouristes ont dû intervenir à 57 reprises pour des personnes qui avaient surestimé leur capacité de boire de l'alcool. Et 24 personnes ont même dû être hospitalisées pour cette raison.

Pour leur part, les pompiers professionnels sont intervenus à huit reprises, dont quatre fois pour de fausses alertes. Ils ont pu libérer une personne emprisonnée dans un ascenseur et éteindre de petits feux. Ils ont également dû maîtriser un incendie qui s'était déclaré dans une cuisine.

Dans le canton d'Argovie, les forces de l'ordre ont été confrontées à des cambriolages, de la violence domestique, des bagarres et une demi-douzaine d'accidents de la route.

Morts et blessés en Italie

Un homme a été tué au cours des célébrations de Nouvel-An en Italie lorsque sa provision de fusées de feu d'artifice a explosé, ont rapporté les médias italiens dimanche.

Au moins 561 personnes, dont 76 enfants surtout brûlés aux mains ou au visage, ont été blessées par des pétards ou fusées de feu d'artifice, dans ce pays où la tradition festive reste forte, particulièrement dans le sud.

Pour éviter les accidents, les autorités de quatre grandes villes, Bari (sud), Milan, Venise et Turin (nord), en avaient interdit la vente. Ailleurs, la police a saisi près de 6 tonnes de pétards et feux d'artifice, essentiellement à Naples.

Près de Naples, à Casandrino, dans une région où on marque aussi la nouvelle année en tirant en l'air, un homme a été tué par une balle faisant ricochet.

Véhicules incendiés en France

Une quarantaine de véhicules ont été incendiés durant la nuit de la Saint-Sylvestre à Mulhouse et dans les environs, selon le décompte d'un correspondant de l'AFP. Dans l'autre cité alsacienne, Strasbourg, une dizaine de voitures brûlées ont été recensées.

Pour Mulhouse, il s'agit d'un nombre similaire à celui constaté l'année précédente dans la ville, mais les comparaisons sont délicates en l'absence de décompte officiel par les autorités. Par ailleurs, des abribus ont été dégradés dans plusieurs quartiers de la ville et le journal «Les Dernières Nouvelles d'Alsace» fait état de «nombreuses interpellations».

A Strasbourg et dans ses environs, une dizaine de voitures ont été incendiées, selon des décomptes effectués par des journalistes des «Dernières Nouvelles d'Alsace» et de France Bleu Alsace.

Une trentaine de personnes, dont plusieurs mineurs, ont en outre été interpellées et placées en garde en vue durant la nuit pour des dégradations, feux de poubelles ou autres jets de projectiles sur des policiers, dont au moins quatre ont été légèrement blessés. Un chauffard a notamment été interpellé après avoir foncé sur des policiers, qui ont tiré des coups de feu pour se protéger. (ats/afp)

Incendies de voitures à Hollywood

La police de Los Angeles recherchait activement dimanche le ou les pyromanes soupçonnés d'avoir mis le feu à une quarantaine de voitures depuis jeudi, notamment à Hollywood, le quartier célèbre pour ses studios de cinéma, ont annoncé les autorités locales.

Sept nouveaux incendies se sont déclarés dans la nuit de samedi à dimanche, au moment de passer à la nouvelle année, ont annoncé les pompiers de Los Angeles au cours d'une conférence de presse.

Les pompiers avaient auparavant fait état de 13 incendies de voitures dans le quartier d'Hollywood dans la nuit de vendredi à samedi. La nuit d'avant, 21 feux avaient été enregistrés à Hollywood et dans le quartier limitrophe de West Hollywood, à quelques minutes d'intervalle à chaque fois.

«Nous avons mobilisé des dizaines de détectives», a déclaré à la presse le commandant de la police de Los Angeles Andrew Smith. «Ces détectives travaillent ensemble 24 heures sur 24. Nous avons des centaines de pistes, des dizaines de témoins et un nombre incalculable d'indices», a-t-il relevé.

Des enquêteurs de la police fédérale (FBI) ont été appelés en renfort pour retrouver le ou les auteurs de cette vague d'incendies, la pire depuis que la ville a sombré dans des émeutes raciales en 1992.

Les autorités de la ville ont promis une récompense de 60'000 dollars pour toute information qui conduirait à l'interpellation des auteurs des incendies.

Ton opinion