Une sans-abri anglaise étale sa détresse dans un blog
Actualisé

Une sans-abri anglaise étale sa détresse dans un blog

Perte d'emploi, rupture conjugale, à la rue, une Anglaise trouve refuge sur un blog.

Nul ne peut deviner, à sa vue, son nouveau mode de vie. La jeune femme, tout juste la trentaine, fait tout pour se cacher. Elle a fui ses amis et collègues de travail. Depuis huit mois, elle vit de maigres allocations de chômage dans sa voiture remplie d'effets personnels. Tout juste de quoi vivoter.

La jeune femme a pourtant décidé d'épancher ses peines sur Internet avec un blog relatant son existence. Chaque jour ou presque, elle s'installe dans une bibliothèque de quartier et se branche sur Internet.

Sur son blog, signé du pseudonyme «Wandering Scribe» (le scribe errant), elle fait partager ses espoirs et ses tourments. Elle décrit sa vie «honteuse» et «bizarre», ses épreuves quotidiennes comme ses douleurs physiques, son manque de sommeil ou sa crainte d'être découverte ou délogée de son domicile ambulant. Les internautes connaissent ainsi tout de son existence grâce au blog.

Seul pourtant un journaliste de la BBC qui relate l'affaire a rencontré cette femme «intelligente et cultivée» qui tient à son anonymat. La blogueuse tient à une tenue propre et impeccable, en prenant des douches et s'occupant de son linge dans des lieux publics.

Le blog, assure-t-elle, est un instrument pour «rester sain d'esprit». La plupart des internautes lui expriment leur sympathie sur son blog. D'autres sont plus sceptiques et crient au coup médiatique.

(laf)

Ton opinion