Actualisé 03.04.2020 à 05:44

Test du vaccin en Afrique

Une séquence de LCI provoque un tollé général

Deux professeurs ont évoqué en direct la possibilité de faire une étude de vaccins contre le nouveau coronavirus sur la population africaine. Indignation générale.

de
cga

«Si je peux être provocateur». Avant d'étayer son argumentation, mercredi après-midi sur le plateau de LCI, le Pr Jean-Paul Mira, chef du service de réanimation de l'hôpital Cochin à Paris, a pourtant annoncé la couleur. Il discutait en direct sur la chaine d'information en continu à propos des vaccins BCG, utilisés contre la tuberculose, mais qui pourraient avoir un effet contre le Covid-19. Des tests sont prévus en Australie, aux Pays-Bas et en Allemagne.

Face à lui, Camille Locht, chercheur à l'Inserm (Institut français de la santé et de la recherche médicale), évoque l'étude à grande échelle en cours lorsque Jean-Paul Mira entre en scène: «Si je peux être provocateur, est-ce que l'on ne devrait pas faire cette étude en Afrique, où il n'y a pas de masques, pas de traitement, pas de réanimation?», lâche-t-il avant d'enchaîner: «Un peu comme c'est fait d'ailleurs pour certaines études, dont le sida? Ou chez les prostituées, on essaye des choses parce qu'on sait qu'elles sont hautement exposées et elles se protègent pas. Qu'est-ce que vous en pensez?».

«Vous avez raison, lui répond Camille Locht depuis l'Inserm. On est en train de réfléchir en parallèle sur une étude en Afrique pour faire ce même type d'approche avec le BCG. Il y a un appel d'offre qui est sorti ou va sortir. On va sérieusement réfléchir à ça. Ça n'empêche pas qu'en parallèle on puisse réfléchir à une étude en Europe et en Australie.» Des propos qui n'ont pas manqué de choquer les téléspectateurs et de faire réagir sur les réseaux sociaux.

«L'Afrique n'est pas le laboratoire de l'Europe»

Selon le Huffington Post, SOS Racisme a annoncé son intention de saisir le CSA. De son côté, l'ancien international camerounais Samuel Eto'o a réagi avec virulence sur sa page Facebook. «Fils de P... Vous n'êtes que de la merde, n'est-ce pas l'Afrique est votre terrain de jeu»

Certaines personnalités politiques, comme Olivier Faure, premier secrétaire du Parti Socialiste, ont aussi réagi à cette séquence. «Ce n'est pas de la provocation, c'est tout simplement du racisme. L'Afrique n'est pas le laboratoire de l'Europe. Les Africains ne sont pas des rats!»

L'Inserm a réagi en évoquant une «mauvaise interprétation des propos». «Des essais cliniques visant à tester l'efficacité du vaccin BCG contre le Covid-19 sont en cours ou sur le point d'être lancés dans les pays européens (...) S'il y a bien une réflexion autour d'un déploiement en Afrique, il se ferait en parallèle de ces derniers. L'Afrique ne doit pas être oubliée ni exclue des recherches car la pandémie est globale», assure l'institut.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!