«Hit and run»: Une série B follement drôle

Actualisé

«Hit and run»Une série B follement drôle

Cascades, bagarres, zéro prétention et cent pour cent de rigolade. Tel est le menu de «Hit and run».

par
Catherine Magnin

Surtout, ne jamais se fier aux apparences! Annie (Kristen Bell), enseignante dans une bourgade de l'Amérique profonde, l'apprend le jour où son petit ami Charlie (Dax Shepard) propose de l'accompagner à Los Angeles. En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, ils se retrouvent avec à leurs trousses une ribambelle de flics, amants jaloux et gangsters assoiffés de vengeance. C'est que le beau gosse est en fait un mauvais garçon, tendance crétin raciste et homophobe. S'il a renoncé à la protection de témoin dont il bénéficiait, est-ce pour les beaux yeux de sa bien-aimée, ou pour (re)mettre un peu de piment dans sa vie?

Les charmes de l'imperfection

Que les choses soient claires: mélange de road-movie, de romance et d'action, «Hit and run» n'est pas un chef-d'œuvre. C'est même un assez mauvais film, superficiel et inutile, au scénario mal goupillé, parfois mal filmé et répétitif. Mais le plaisir du comédien et réalisateur Dax Shepard à se mettre en scène avec sa fiancée Kristen Bell est complètement communicatif. Comme son bonheur de diriger des comédiens qui ne se prennent pas au sérieux (il faut voir Bradley Cooper en survêtement et dreadlocks débouler au milieu d'une partouze entre retraités). Ou encore son obstination à faire bondir des bolides en abusant de ralentis et de pneus fumants. C'est foncièrement rageant, mais c'est comme ça.

«Hit and run»

De Dax Shepard et David Palmer. Avec Dax Shepard, Kristen Bell, Bradley Cooper.

Sortie le 5 septembre 2012.

**

Dax Shepard, acteur et néo-réalisateur

Inconnu de ce côté-ci de l’Atlantique où presque aucun de ses précédents films n’a été distribué en salles, Dax Shepard, 37 ans, n’est pas que le fiancé de Kristen Bell depuis 2007. Ses débuts au cinéma remontent à 2003, quand il donna la réplique à Ashton Kutcher dans «Punk’d». Depuis, le solide gaillard (1 m 90) ne rate pas une occasion d’aligner gags et sketches. Après «Brother’s justice», un pseudo-documentaire sur un acteur voulant réaliser un film de kung-fu, Dax a mis en scène «Hit and Run» avec un budget de 2 millions de dollars seulement.

Ton opinion