Etats-Unis: Une série de plus visée par le conseil des parents
Actualisé

Etats-UnisUne série de plus visée par le conseil des parents

Pour la 4e fois, un programme de Ryan Murphy est décrié par le Parents Television Council. En cause: une scène de sexe à quatre.

par
jfa

La bande-annonce de la série (source: youtube.com)

Toujours prompt à dénoncer les programmes qu'il juge pervers et dangereux pour les jeunes téléspectateurs, le Parents Television Council (PTC) a trouvé une nouvelle proie: «American Horror Story», saison 5. Il faut dire que dans le premier épisode est montrée une scène dans laquelle quatre personnes font l'amour. Le président du PTC a décrit la ­série créée par Ryan Murphy comme une «combinaison de sexe et de violence incroyablement explicite» et a appelé au boycott du programme. «C'est le contenu le plus infâme et ­choquant que j'aie jamais vu à la télévision», a-t-il ajouté. Pourtant, Ryan Murphy lui en a déjà fait voir de toutes les couleurs avec ses créations.

«Glee» A priori, pas de quoi fouetter un chat, puisque la série parle d'une chorale de lycée et de pom-pom girls. Le PTC a néanmoins jugé qu'elle «célébrait la sexualité des enfants».

«Nip/Tuck» C'est le premier ­programme de Ryan Murphy qui a choqué le Parents Television Council à cause de ses scènes de sexe plus qu'explicites.

«Scream Queens» Le programme montre «des ­décapitations et des discussions sur la nécrophilie à une heure familiale», a dit le TPC sur cette série dont le premier épisode a été diffusé en septembre 2015.

Ton opinion