Actualisé 19.12.2012 à 10:32

Ain (F)

Une seule maîtresse pour 84 élèves

Mardi matin, l'école primaire de Léaz, à proximité de Bellegarde, ne comptait plus qu'une institutrice, contre quatre en début d'année.

de
jef
Image d'illustration. L'éducation nationale n'a pas trouvé de remplaçants dans le secteur.

Image d'illustration. L'éducation nationale n'a pas trouvé de remplaçants dans le secteur.

Quatre-vingt quatre bambins, une seule institutrice: le maire de Léaz et les parents d'élèves sont en colère. Depuis la rentrée, l'école primaire de la localité française est décimée par les congés maternité et les accidents. L'inspection de l'éducation nationale de Bellegarde n'avait jusqu'alors pas réagi: elle arguait qu'aucun remplaçant n'était disponible dans le secteur, rapporte le «Dauphine libéré».

Les absences forcées se sont enchaînées à Léaz. En septembre, un premier congé maternité survient. Un remplaçant est trouvé. Mais voici quinze jours, la directrice est accidentée. Dans la foulée, une seconde institutrice enceinte est arrêtée par son médecin. Enfin, mardi matin, c'est un maître qui manque à l'appel pour raisons médicales. Personne n'est en mesure de reprendre leurs postes.

Face à la colère communale, un remplaçant est finalement dépêché sur les lieux. La situation demeure malgré tout critique: deux enseignants pour 84 élèves, voilà qui continue à inquiéter les parents.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!