Actualisé 29.04.2013 à 19:29

GenèveUne signalisation maison au secours des castors

Des panneaux routiers faits maison ont remplacé les officiels dans la commune rurale de Meinier, émue de la mort d'un rongeur. Une pratique illégale.

de
Faïrouz Khaïry

«C'est la population qui s'en mêle maintenant, c'est extraordinaire!», s'extasie Olivier Bodmer, fondateur de l'association Contact Castor, qui œuvre pour la protection des rongeurs.

C'est avec émerveillement que ce passionné a découvert mercredi dernier une nouvelle signalétique «artisanale» rendant compte de la présence de castors, sur la route de Meinier, dans la campagne genevoise. «C'est réjouissant de voir que des personnes œuvrent pour ces animaux en suppléant la Direction générale de la mobilité (DGM)», sourit Olivier Bodmer.

La mort d'un castor émeut

Il y a quelques mois, la DGM avait posé des panneaux routiers avertissant les automobilistes de la traversée de la route par des castors, aux abords du barrage de Verbois. Ce dernier bloque la migration aquatique de l'animal, alors contraint d'emprunter la voie terrestre.

Mais sur ordre de Berne, qui ne trouvait pas cette signalisation réglementaire, elle avait finalement dû les retirer. Et le 14 avril dernier, un mâle de 17 kg avait été écrasé sur la route de Meinier.

Ils devront être enlevés

Émue du sort de ces petites bêtes, la députée UDC Christina Meissner a interpellé le Conseil d'Etat qui a indiqué ne pas vouloir remettre de nouvelles signalisations. Cette initiative citoyenne ne devrait donc pas aller plus loin.

«Nous n'avons jamais autorisé la pose de ces panneaux, indique-t-on du côté de la DGM. Vu qu'ils n'ont aucune valeur légale, ils devront être enlevés.»

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!