Actualisé 14.12.2018 à 10:52

Genève

Une sixième élève de Tariq Ramadan témoigne

La «Tribune de Genève» livre le récit d'une femme qui, élève de l'islamologue dans les années 90, a entretenu avec lui une relation intime.

de
jef
Tariq Ramadan photographié en 2009.

Tariq Ramadan photographié en 2009.

Keystone/AP/Francois Mori

Les témoignages se succèdent et se ressemblent. Ce vendredi, la «Tribune de Genève» a publié le récit d'une femme, aujourd'hui quadragénaire, qui a été l'élève de Tariq Ramadan au collège de Saussure dans les années 90. Elle rapporte avoir entretenu avec lui à cette époque une relation intime, alors qu'elle avait 18 ans, et se dit prête à s'en ouvrir à la justice, si nécessaire. Il s'agit de la sixième ancienne élève qui s'exprime dans les médias depuis le début de l'affaire.

Elle explique que Tariq Ramadan fut pour elle «un père, un frère, un professeur et un amant». Elle considère que cette relation a été «à la fois constructive et destructrice» et dit en avoir énormément souffert. Elle estime que l'islamologue «a utilisé son statut de professeur pour vivre des histoires interdites».

La «Tribune de Genève» publie également des extraits d'une lettre manuscrite que l'enseignant a envoyé à cette femme après qu'elle a révélé cette liaison à son groupe d'amis. Il s'émeut de l'interprétation qu'elle en fait, explique n'être ni menteur, ni manipulateur, et assure que son amour était sincère. La missive se conclut ainsi: «Prie - je t'en prie - pour que Dieu me pardonne.»

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!