Suisse: Une soeur fribourgeoise bientôt canonisée
Actualisé

SuisseUne soeur fribourgeoise bientôt canonisée

Le pape François a autorisé la canonisation de la religieuse, Marguerite Bays, qui aurait accompli des miracles après sa mort.

La bienheureuse Marguerite Bays

La bienheureuse Marguerite Bays

Keystone

La bienheureuse Marguerite Bays sera bientôt canonisée. Le pape François a autorisé mardi la promulgation de plusieurs décrets concernant seize servantes de Dieu ainsi qu'une bienheureuse, à savoir le cas de la couturière fribourgeoise née en 1815.

Au cours de son audience avec le cardinal Angelo Becciu, préfet de la Congrégation pour la cause des saints, le pape François a permis que soient promulgués quatre décrets. Le premier d'entre eux reconnaît le miracle attribué à l'intercession de la bienheureuse Marguerite Bays, dont la mémoire liturgique est le 27 juin.

Miracle examiné

Le dossier de canonisation avait été transmis au Vatican en 2014. Au printemps dernier, il avait franchi l'étape importante de la commission médicale. Cette dernière a passé au crible le second miracle présumé, devant justifier de conférer à la couturière de Siviriez (FR), déjà bienheureuse, le statut de sainte.

L'incident examiné remonte à 1998 à Siviriez, rappelait le quotidien fribourgeois La Liberté en mai dernier. La petite Virginie, 2 ans, tombe d'un tracteur et passe sous la roue du véhicule. Son grand-père, qui assiste au drame, invoque Marguerite Bays et emmène la petite à l'hôpital de Billens (FR).

Après trois jours d'observation, les médecins livrent leur diagnostic: néant. La petite n'a pas la moindre côte fêlée, aucun hématome, que des égratignures superficielles. Le dossier fourni à Rome par le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, après quinze ans d'instruction, contenait de nombreux témoignages, y compris des médecins impliqués.

District de la Glâne

Marguerite Bays est née le 8 septembre 1815, à la Pierraz, dans le district de la Glâne. Humble laïque tournée vers Dieu dans une prière intense, proche de tous, elle exerce le métier de couturière, travaille au ménage et quelquefois aux champs, rappelle Vatican News sur son site.

Béatifiée en octobre 1995 par le pape Jean-Paul II, Marguerite Bays appartenait au Tiers-Ordre de Saint François d'Assise. Elle est stigmatisée pendant 19 ans et meurt à la Pierraz le 27 juin 1879. (nxp/ats)

(NewsXpress)

Ton opinion